Denis Jacob, Secrétaire général Alternative Police.
Denis Jacob, Secrétaire général Alternative Police. — Paul Blin Kernivinen/ 20 Minutes

COLERE

VIDEO. Pour Alternative Police, «le gouvernement doit apporter des réponses concrètes au suremploi des policiers»

Plusieurs syndicats de policiers ont appelé à protester contre le gouvernement…

Les forces de l’ordre sont déployées depuis plus d’un mois sur les manifestations des « gilets jaunes ». Depuis plusieurs jours, des syndicats policiers ont appelé à se mobiliser pour réclamer au gouvernement « un retour sur investissement », y compris après l’annonce d' une prime exceptionnelle de 300 euros.

Pour Denis Jacob, secrétaire général d’Alternative Police, cette prime n’est pas suffisante. Il dénonce le « suremploi » des policiers, mobilisés quotidiennement depuis quatre ans et l’attentat de Charlie Hebdo. Le secrétaire général d’Alternative Police rappelle qu’à cela s’ajoutent « des besoins en immobilier, en matériel, en équipement ».