Bourg-en-Bresse: Le maire entend faire payer la facture aux agriculteurs ayant déversé du fumier dans sa commune

COUP DE GUEULE La facture, estimée à 15.000 euros, doit être envoyée au syndicat agricole FNSEA...

C.G. avec AFP

— 

Les agriculteurs ont déversé du fumier dans la nuit de mardi à mercredi à Bourg-en-Bresse
Les agriculteurs ont déversé du fumier dans la nuit de mardi à mercredi à Bourg-en-Bresse — THOMAS CHASSAING/SIPA

Estimant que ce n’est pas à ses agents « de nettoyer la m… des autres », le maire de Bourg-en-Bresse va envoyer la facture au syndicat agricole FNSEA qui a déversé des tonnes de fumier dans la ville dans la nuit de mardi à mercredi.

« Des tonnes de purin en pleine ville. Juste parce que c’est bientôt les élections à la Chambre d’agriculture. Ce sont encore les agents de la ville qui vont nettoyer : ce n’est pas leur job de nettoyer la m… des autres. Ni au contribuable burgien de payer », écrit le socialiste Jean-François Debat sur Twitter.

Une facture à 15.000 euros

L’édile ajoute que les agents de la ville, « mobilisés toute la nuit pour nettoyer », ont « été pris à partie ». « Marre de les voir ainsi méprisés », s’agace-t-il. Le montant de la facture est estimé à 15.000 euros.

« Je ne suis pas sûr que ce soit la meilleure réponse à la détresse des agriculteurs et à l’agribashing [la critique incessante des agriculteurs] », réagit le président de la section départementale de la FNSEA Michel Joux.

« Le purin, c’est plus facile à nettoyer »

Ses troupes ont déversé des tonnes de fumier dans la nuit devant la préfecture ou le symbolique rond-point de l’Europe, sous le regard de quelques dizaines de « gilets jaunes ».

« Et on a mis du fumier plutôt que du purin, donc on est plutôt raisonnable », car c’est plus facile à nettoyer, ajoute Michel Joux qui se défend de toute démarche électoraliste à quelques jours des élections aux Chambres d’agriculture.