Dans une cantine scolaire à Marseille.
Dans une cantine scolaire à Marseille. — P. MAGNIEN / 20 MINUTES

GREVE

Marseille: Pique-nique géant devant la mairie pour soutenir la grève des cantines

Des parents d’élèves organisaient un pique-nique devant la mairie de Marseille en soutien au personnel municipal en grève…

Les parents d'élèves​ marseillais sont en colère. Ils étaient environ 200 ce mardi midi à se rassembler devant la mairie de Marseille pour un pique-nique en soutien au personnel municipal de cantine en grève depuis plus d’une semaine, et demander à la mairie de trouver une issue au mouvement.

Ces derniers jours, plus de la moitié des cantines des 444 écoles publiques de la deuxième ville de France étaient fermées, un casse-tête pour les parents, qui pourrait durer jusqu’à Noël. Depuis plus d'une semaine les parents doivent jongler avec leur emploi du temps pour récupérer leurs enfants pendant la pause déjeuner.

Mouvement « infondé » pour la mairie

Lancé début décembre par la CGT, notamment contre le sous-effectif et pour les rémunérations, le mouvement de grève des « tatas », comme on appelle le personnel municipal des écoles à Marseille, a été rejoint par FO, le premier syndicat à la ville. Les crèches sont aussi touchées.

« Avec un seul adulte pour 60 enfants la sécurité n’est pas assurée, des enfants sont livrés à eux-mêmes avec tous les dangers que cela comporte », dénonce Valérie, « tata » à l’école Rose la Garde, dans les quartiers nord. La municipalité estime que le mouvement est lié à sa décision d’imposer aux fonctionnaires municipaux l’horaire légal minimum et juge le mouvement « infondé ».