Attentat à Strasbourg: Un proche de Cherif Chekatt mis en examen pour «participation à une association de malfaiteurs terroristes criminelle»

JUSTICE Il est soupçonné d’avoir aidé le terroriste à se procurer une arme et a été placé en détention...

P.B. avec T.C.

— 

L'auteur-présumé de l'attentat de Strasbourg, Cherif Chekatt, a été abattu par la police le 13 décembre 2018 dans le quartier de Neudorf, à Strasbourg.
L'auteur-présumé de l'attentat de Strasbourg, Cherif Chekatt, a été abattu par la police le 13 décembre 2018 dans le quartier de Neudorf, à Strasbourg. — POLICE

Cherif Chekatt aurait bénéficié de complicité. Présenté à un juge lundi, un proche de l’auteur de l’attentat de Strasbourg a été mis en examen pour « participation à une association de malfaiteurs terroristes criminelle, acquisition, détention et cession d’armes de catégorie B par au moins deux personnes en relation avec une entreprise terroriste », a appris 20 Minutes de source judiciaire. Il a été placé en détention provisoire conformément aux réquisitions du parquet.

Selon une source policière, cet homme de 37 ans n’est pas radicalisé, contrairement à Cherif Chekatt. En revanche, il est très connu pour des affaires de droit commun. Deux autres suspects ont été placés en garde à vue lundi, soupçonnés eux aussi d'être liés à la fourniture de l'arme.

Cherif Chekatt a tué cinq personnes et blessé une dizaine d’autres, le 11 décembre à Strasbourg. Après une chasse à l’homme de deux jours, il a été abattu par la police, jeudi, après avoir ouvert le feu lors de son interpellation.