«Gilets jaunes»: Une cinquantaine de personnes présentées à la justice à Paris

JUSTICE En tout, 116 personnes majeures et 19 mineures ont été placées en garde à vue ce week-end, selon le parquet...

20 Minutes avec AFP

— 

Manifestation des gilets jaunes, ici à Nantes (illustration).
Manifestation des gilets jaunes, ici à Nantes (illustration). — S. Salom Gomis/ AFP

Une cinquantaine de personnes interpellées samedi lors de l'« acte V » de la mobilisation des « gilets jaunes » à Paris ont été présentées à la justice en vue d’éventuelles suites judiciaires, a annoncé le parquet de Paris.

Dans son dernier bilan, le parquet fait état de 116 personnes majeures et de 19 mineurs placés en garde à vue soit un total de 135, bien loin du millier de gardes à vue comptabilisées le week-end dernier. De son côté, la préfecture de police de Paris comptabilisait un total de 144 gardes à vue à Paris, selon son bilan actualisé à la mi-journée.

 

Neuf personnes toujours en garde à vue dimanche soir

S’agissant des majeurs, la moitié d’entre eux ont été relâchés et 13 d’entre eux ont un rappel à la loi, selon les chiffres du parquet. Quarante-neuf suspects ont été présentés à la justice en vue d’éventuelles suites judiciaires et neuf autres étaient toujours entendus en garde à vue dimanche soir.

Concernant les mineurs, cinq ont été relâchés dont deux avec un rappel à la loi. Trois sont présentés à la justice et 11 autres ont été orientés vers les parquets de leur domicile. Ce cinquième samedi consécutif de mobilisation des « gilets jaunes » contre les taxes, pour plus de pouvoir d’achat et pour un référendum d’initiative citoyenne a été marqué par un reflux du nombre de manifestants à Paris et en régions. Peu d’incidents ont été recensés.