«Gilets jaunes»: L'axe sur l'immigration ne sera finalement pas débattu dans la concertation nationale

IMMIGRATION Initialement présente en cinquième axe de la concertation nationale prévue par le gouvernement, l’immigration a finalement été retirée de ce grand débat à venir…

J.-L. D.

— 

Le Premier ministre Edouard Philippe à l'Assemblée nationale, le 11 décembre 2018.
Le Premier ministre Edouard Philippe à l'Assemblée nationale, le 11 décembre 2018. — Jacques Witt/SIPA

Alors que le gouvernement prépare une concertation nationale autour des « gilets jaunes », l’axe cinq de ce grand débat, présenté mercredi en Conseil des ministres, a très vite fait parler de lui. Ce dernier, nommé « Quelles sont les attentes et les inquiétudes des Français relatives à l'immigration, dans un contexte de mondialisation et de laïcité parfois bousculée ? », a créé une polémique sur la pertinence de cette question dans le débat.

Une censure, selon Marine Le Pen

Mais très vite, le Premier ministre a fait machine arrière, n’évoquant que quatre axes de débat jeudi à l'Assemblée nationale. Edouard Philippe a précisé que l’immigration serait un thème à part, qui ne ferait pas partie du débat.

Selon Le Monde, la question de ce cinquième axe a bel et bien été abordée en Conseil des ministres mercredi matin mais il a été décidé de l’enlever, par crainte d’une polémique inutile. Le compte rendu avec les cinq axes avait été rédigé avant le Conseil des ministres, et n’avait pas été modifié avant publication.

L’annonce d’Edouard Philippe a fait réagir Marine Le Pen sur Twitter : « Le gouvernement retire l’immigration des thèmes du débat national car il connaît parfaitement l’opposition farouche des Français à une aggravation de l’immigration. Ça n’est plus du déni mais de la censure ! »