Etats-Unis: Une musicienne gagne 70.000 dollars de moins que son collègue masculin, elle attaque l’orchestre

INEGALITES Elizabeth Rowe affirme qu'elle occupe une position aussi importante que le premier hautbois mais que les dirigeants ont ignoré ses demandes d'augmentation et ont cherché à la décourager...

20 Minutes avec agence

— 

Elizabeth Rowe, première flûtiste dans un orchestre, affirme être moins payée que les hommes.
Elizabeth Rowe, première flûtiste dans un orchestre, affirme être moins payée que les hommes. — Pixabay/jansmolders

Elizabeth Rowe, première flûtiste de l’orchestre symphonique de Boston (BSO, Etats-Unis), a attaqué son employeur en justice cet été. Elle l’accuse d’être en violation de l’Equal Pay Act. Ce texte de loi entré en vigueur dans le Massachusetts en juillet oblige les sociétés à rémunérer de la même façon les personnes effectuant des tâches similaires.

Or, la musicienne a constaté que l’homme qui occupe le poste de premier hautbois perçoit près de 70.000 dollars de plus qu’elle chaque année, rapporte un article du Washington Post, relayé par Slate.

Requêtes rejetées et découragement

La plaignante explique que tout au long des 14 ans passés dans l’orchestre, elle a régulièrement demandé une augmentation de salaire. Elizabeth Rowe affirme que son employeur a ignoré ses requêtes mais a aussi pris des mesures contre elle afin de décourager de nouvelles demandes. Les dirigeants auraient ainsi annulé l’invitation reçue par la flûtiste à participer à une interview avec la célèbre journaliste Katie Couric pour débattre de l’égalité femmes-hommes.

« Le premier hautbois et la première flûte sont les leaders de leur section d’instruments à vent, sont assis l’un à côté de l’autre, jouent chacun avec la chambre des joueurs de l’orchestre de Boston et sont tous les deux des chefs de file de la formation sur le plan artistique », indique la plainte.

Le cinquième salaire le plus haut

Les responsables de l’orchestre font quant à eux remarquer qu’Elizabeth Rowe a été augmentée à plusieurs reprises et touche aujourd’hui un salaire annuel de 250.149 dollars, soit environ 220.000 euros. Il s’agit du cinquième plus haut salaire des 15 musiciens principaux de la formation. Le quotidien américain note cependant que les têtes d’affiche masculines des orchestres américains gagnent en moyenne près de 255.000 dollars par an, contre 202.000 pour les femmes.

La plaignante et son employeur seraient actuellement en discussion pour trouver un accord sans comparaître devant un tribunal.