Chambéry: Un magistrat giflé en pleine audience par le père d’une prévenue

JUSTICE L'individu n'a pas supporté d'entendre qu'il ne pouvait pas comparaître à la place de sa fille...

20 Minutes avec AFP

— 

Palais de justice de Chambéry (Savoie).
Palais de justice de Chambéry (Savoie). — JEAN-PIERRE CLATOT / AFP

Le président de la cour d’appel de Chambéry a été giflé mercredi matin en pleine audience par le père d’une prévenue, qui s’était présenté à la barre à la place de sa fille, selon des sources judiciaires.

L’homme, qui s’en était déjà pris à une magistrate en 2016 à Albertville (Savoie), a été placé en garde à vue, a précisé le procureur de Chambéry.

« Injurieux et insultant »

Le magistrat visé, Yves Le Bideau, qui siégeait à juge unique, a expliqué au père de famille qu’il ne pouvait pas comparaître à l’audience à la place de sa fille, absente de la salle. L’homme, âgé d’une cinquantaine d’années, s’est alors montré « injurieux et insultant », selon le récit du président de la cour.

Tandis que le magistrat lui a demandé à plusieurs reprises de sortir de la salle, l’homme l’a en réponse « copieusement injurié » avant de se précipiter sur lui. « Il m’a donné un coup que je n’ai pas vu venir », témoigne le président de la cour. Le père de famille a pris la fuite avant d’être arrêté par les vigiles présents à l’entrée du palais de justice.

La semaine dernière à Chambéry, une avocate avait été agressée devant son cabinet, au pistolet à impulsions électriques, par une cliente énervée, selon le bâtonnier de l’ordre des avocats de Chambéry, Me Catherine Anxionnaz. La cliente a été condamnée lundi en comparution immédiate à un an d’emprisonnement avec sursis.