Lyon: Après des soupçons de fraude au concours des études de santé, l'université Claude-Bernard porte plainte

UNIVERSITE La présidence de Lyon-I soupçonne une fraude grave lors du concours en études de santé qui s’est déroulé mardi à la fac de médecine Lyon-Est…

Elisa Frisullo

— 

La présidence de Lyon-I soupçonne une fraude lors du concours Paces qui s'est déroulé mardi à la faculté de médecine Lyon-Est. Illustration.
La présidence de Lyon-I soupçonne une fraude lors du concours Paces qui s'est déroulé mardi à la faculté de médecine Lyon-Est. Illustration. — CHAMUSSY/SIPA

Y a-t-il eu fraude lors du concours de Paces (première année commune aux études de santé) qui s’est déroulé mardi à la faculté de médecine Lyon-Est ? En raison de « présomptions de fraude grave » lors de cette épreuve, la présidence de l’université Claude-Bernard Lyon-I a porté plainte contre X, indiquent le doyen de la fac et le responsable de la Paces.

« La vigilance constante de l’université (…) sur le problème de l’équité, l’intégrité et l’égalité de traitement nous amène à prendre avec le plus grand sérieux des informations relatives à des présomptions de fraude dans le concours Paces », expliquent les professeurs.

Une enquête en cours

Pour éclaircir ce qui a pu se dérouler lors de l’épreuve, une enquête a été ouverte. « Nous mesurons l’inquiétude qui peut être la vôtre. Pour autant nous ne pouvons prendre de décisions précipitées », ajoutent sur le site internet de l'université les responsables à l’attention des étudiants.

Ces derniers devraient être informés des suites qui seront données à cet incident d’ici à vendredi. « Se rendre coupable ou complice d’une fraude dans les examens et concours publics, outre les poursuites disciplinaires, est susceptible d’une condamnation de trois ans de prison et 9.000 euros d’amende », rappelle par ailleurs l’université.