Attentat à Strasbourg: Un dispositif de sécurité renforcé au marché de Noël de Lyon

ATTAQUE Suite à l’attentat à Strasbourg, le maire de Lyon et le préfet du Rhône ont annoncé la mise en place d’un périmètre sécurisé de type fan-zone au marché de Noël de Lyon…

Elisa Frisullo
— 
Lyon, le 12 décembre 2018. Le marché de la place Carnot à Lyon est placé sous haute sécurité suite à l'attentat de Strasbourg.
Lyon, le 12 décembre 2018. Le marché de la place Carnot à Lyon est placé sous haute sécurité suite à l'attentat de Strasbourg. — E. Frisullo / 20 Minutes
  • Depuis ce mercredi matin, les patrouilles de forces de l’ordre sont renforcées sur le marché de Noël de Lyon.
  • Un périmètre de sécurité, avec fouilles et palpations à l’entrée, va être installé dans les prochains jours.
  • Un dispositif qui rassure dans les allées du marché, sans pour autant ôter tout sentiment de menace.

Depuis son chalet où il vend des vins chauds artisanaux, Olivier, la cinquantaine, regarde défiler ce mercredi matin les hommes de l’opération Sentinelle et les policiers mobilisés en grand nombre sur le marché de Noël de Lyon. Au lendemain de l’attentat survenu à Strasbourg, un dispositif de sécurité renforcé a été mis en place sur le site, où se sont rendus le maire de Lyon Gérard Collomb et le préfet du Rhône Pascal Mailhos.

Lyon, le 12 décembre 2018. Le marché de la place Carnot à Lyon est placé sous haute sécurité ont annoncé le maire de Lyon Gérard Collomb et le préfet du Rhône Pascal Mailhos.
Lyon, le 12 décembre 2018. Le marché de la place Carnot à Lyon est placé sous haute sécurité ont annoncé le maire de Lyon Gérard Collomb et le préfet du Rhône Pascal Mailhos. - E. Frisullo / 20 Minutes

Parmi les mesures prises dans le cadre du plan Vigipirate urgence attentat déclenché par le gouvernement, la présence des policiers et militaires a été nettement renforcée sur ce site, particulièrement fréquenté à l’approche des fêtes. Dans les prochaines heures, un périmètre, « de type fan-zone », doit être installé autour du marché de Noël. « C’est un périmètre qui sera étanche avec deux entrées, deux sorties, des palpations de sécurité et des fouilles de sacs systématiques », a détaillé le préfet.

Les patrouilles de policiers nationaux, municipaux et des militaires Sentinelle seront renforcées pour assurer la sécurité. Des vigiles plus nombreux seront également mobilisés. « Il fallait que ce marché soit soumis à un dispositif qui permette d’assurer une sécurité absolue sur ce lieu », a ajouté Gérard Collomb, qui a défilé de chalets en chalets pour saluer les commerçants et leur promettre davantage de sécurité.

 

« Cela n’empêchera pas quoi que ce soit »

« On se doutait qu’on allait voir débarquer de nombreuses forces de l’ordre ce matin. Si ça peut rassurer les gens… Mais malheureusement, ça n’empêchera pas quoique ce soit », estime Olivier. Quelques chalets plus loin, Philippe, qui depuis deux ans vend son miel sur le marché, n’est guère plus optimiste.

« Je pense que le renfort de sécurité, c’est surtout pour rassurer la population, ceux qui veulent venir faire le marché. Mais je suis fataliste. On s’habitue à ce genre de drame. D’ailleurs, le marché a attiré du monde ce mercredi matin, je n’ai pas l’impression que l’attentat de Strasbourg se ressente sur la fréquentation », ajoute-t-il. « Il faut continuer à vivre, c’est la meilleure réponse à donner à ceux qui attaquent ».

Lyon, le 12 décembre 2018. Le marché de la place Carnot à Lyon est placé sous haute sécurité suite à l'attentat de Strasbourg.
Lyon, le 12 décembre 2018. Le marché de la place Carnot à Lyon est placé sous haute sécurité suite à l'attentat de Strasbourg. - E. Frisullo / 20 Minutes

Les centres commerciaux et maires invités à renforcer la sécurité

Un point de vue partagé par Evelyne, 59 ans, venue déambuler ce midi entre les chalets de Noël avec une amie. « Nous avions prévu de venir et on a décidé de s’y tenir. C’est terrible ce qui s’est passé à Strasbourg, mais il ne faut pas rester enfermé chez soi et sombrer dans la terreur », confie la quinquagénaire, rassurée par la présence policière. « Je me sens en sécurité tout en me disant que si un terroriste veut attaquer, il le fera quel que soit le dispositif de sécurité. »

Au-delà du marché de la place Carnot, le préfet du Rhône a demandé aux maires du département de sécuriser leurs marchés de Noël. Les directeurs des centres commerciaux se sont également vus rappeler par les services de l’Etat la nécessité de renforcer la sécurité, en lien avec la police et la gendarmerie.