«Gilets jaunes» au Mans: Le dépôt pétrolier débloqué par les forces de l'ordre

GILETS JAUNES Le dépôt du Mans était bloqué depuis dix jours dans le cadre de la mobilisation des «gilets jaunes»...

J.U. avec AFP
— 
Le dépôt pétrolier du Mans bloqué par les
Le dépôt pétrolier du Mans bloqué par les — JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP

Depuis le 2 décembre au soir, aucun camion citerne ne pouvait s’y approvisionner en carburant. Le dépôt pétrolier du Mans, bloqué par des « gilets jaunes », a été « débloqué » tôt ce mercredi par les forces de l’ordre, a indiqué la préfecture de la Sarthe.

« Aux alentours de 3 heures du matin, une opération de déblocage du dépôt pétrolier du Mans a été mise en œuvre » pour « rétablir la liberté d’accès au dépôt de carburant, dont le blocage depuis dix jours avait des effets négatifs sur l’économie locale », a écrit la préfecture dans un communiqué. Trois personnes ont été interpellées et placées en garde à vue, mais cette intervention n’a fait « aucun blessé », a-t-elle précisé.

Des barricades en feu

Peu avant l’intervention des forces de l’ordre, les manifestants ont incendié ces barricades, constituées notamment de palettes, de morceaux de bois et de pneus. « Ces incendies, à proximité immédiate d’un site classé Seveso seuil haut, auraient pu être lourds de conséquences. Ils ont pu être éteints par l’intervention rapide des sapeurs-pompiers », a ajouté la préfecture.