Attentat à Strasbourg: Qu'est-ce que le niveau «urgence attentat» du plan Vigipirate?

ANTITERRORISME Le niveau d'alerte a augmenté d'un cran, alors que l'auteur présumé de l'attaque est toujours en fuite...

P.B.

— 

Les trois niveaux du plan Vigipirate.
Les trois niveaux du plan Vigipirate. — Ministère Intérieur

Alerte maximum après un attentat à Strasbourg. Le gouvernement a porté le niveau du plan Vigipirate à « urgence attentat » après l’attaque sur le Marché de Noël de Strasbourg qui a fait trois morts et 12 blessés, a annoncé le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner lors d’une conférence de presse dans la nuit de mardi à mercredi.

« Nous sommes actuellement en France en posture Vigipirate renforcée, le gouvernement vient de décider de passer en urgence attentat, avec la mise en place de contrôles renforcés aux frontières, et des contrôles renforcés sur l’ensemble des marchés de Noël en France pour éviter le risque de mimétisme », a déclaré le ministre.

Le suspect, un Strasbourg de 29 ans fiché S, est en fuite. Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour « assassinat, tentative d’assassinat en relation avec une entreprise terroriste et association de malfaiteurs terroriste criminelle ».

Le niveau le plus élevé

« Le niveau urgence attentat peut être mis en place à la suite immédiate d’un attentat ou si un groupe terroriste identifié et non localisé entre en action. Ce niveau est mis en place pour une durée limitée : le temps de la gestion de crise. Il permet notamment d’assurer la mobilisation exceptionnelle de moyens, mais aussi de diffuser des informations susceptibles de protéger les citoyens dans une situation de crise », indique le site du ministère de l’Intérieur.

Il s’agit d’une mesure « exceptionnelle » et limitée pour « prévenir tout risque d’attentat imminent ou de sur-attentat ».