«Gilets jaunes»: 22 procédures ouvertures pour des violences policières présumées

VIOLENCES 22 procédures ont été confiées à l’IGPN pour des violences policières présumées sur des « gilets jaunes » ou des lycéens…

JLD

— 

Image d'illustration.
Image d'illustration. — AFP

22 procédures ont été lancées et confiées à l’Inspection générale de la police nationale (IGPN) suite à des plaintes dénonçant des violences policières présumées autour des mobilisations des « gilets jaunes » et des  lycéens, rapporte BFM TV.

Une information confirmée par 20 Minutes. Selon une source policière contactée, « ces enquêtes visent des faits de violences présumées illégitimes, soit à travers l’usage de LBD (lanceur de balles de défense) ou un usage de la force illégitime lors de l’interpellation. »

La semaine dernière, des avocats avaient déjà annoncé leur intention de porter plainte à la suite de déclarations de plusieurs « gilets jaunes » affirmant avoir été « blessés » ou « mutilés » par des tirs de grenade lors des manifestations du 24 novembre et du 1er décembre à Paris.