Affaire Vincent Lambert: L'audience du 19 décembre sur l'arrêt des soins reportée

JUSTICE Les parents de Vincent Lambert ont reporté l’audience prévue sur l’arrêt des soins de leur enfant dans un état végétatif depuis dix ans, demandant le renvoi devant une autre juridiction…

JLD avec AFP

— 

L'hôpital Sébastopol à Reims, où est hospitalisé Vincent Lambert depuis septembre 2008.
L'hôpital Sébastopol à Reims, où est hospitalisé Vincent Lambert depuis septembre 2008. — FRANCOIS NASCIMBENI / AFP

Les parents de Vincent Lambert, tétraplégique et dans un état végétatif depuis 10 ans, ont déposé une requête pour retarder l’audience sur l’arrêt des soins de leur fils de 42 ans. Prévue au tribunal administratif de Châlons-en-Champagne (Marne) le 19 décembre, elle sera donc reportée à « une date ultérieure », a annoncé ce mardi 11 décembre la juridiction.

Une énième requête juridique

Fermement opposés à l’arrêt des traitements de leur fils, les parents Lambert demandent le renvoi devant une autre juridiction pour « suspicion légitime », remettant en cause le bien-fondé du tribunal administratif de Châlons-en-Champagne.

Une énième requête déposée par le 6 décembre, soit moins de deux semaines avant l’audience qui était attendue comme cruciale sur le sort de Vincent Lambert. Elle intervient surtout après la remise d'un rapport d'un rapport datant du 18 novembre, réalisé par trois experts mandatés par la justice, qui a conclu à un «état végétatif chronique irréversible» de l'hospitalisé, victime d’un accident de voiture et au CHU de Reims depuis 2008.

La bataille juridique continue.