Lyon: Le feu de scooters se propage à un immeuble, 30 personnes doivent être relogées

INCENDIE CRIMINEL Trois personnes, dont un mineur soupçonné d'avoir mis le feu, ont été interpellés dans le VIIIe arrondissement de Lyon...

E.F.

— 

Les policiers, mobilisés sur l'incendie, ont été visés par des projectiles. Illustration.
Les policiers, mobilisés sur l'incendie, ont été visés par des projectiles. Illustration. — C. Allain / 20 Minutes

L’incendie volontaire s’est rapidement propagé à l’immeuble d’habitations. Trois personnes, dont un mineur de 17 ans, ont été interpellées dans la nuit de lundi à mardi à Lyon après avoir agressé des forces de l’ordre et des pompiers qui luttaient contre un feu de bâtiment provoqué par l’incendie de scooters, a indiqué ce mardi la police.

Ces deux-roues incendiés vers 21h45 à l’aplomb d’un immeuble du VIIIe arrondissement ont mis le feu au bâtiment, dont dix logements, totalement dévastés ou dégradés, ont dû être évacués, ont précisé les pompiers. Le sinistre n’a fait aucun blessé. Trente personnes ont été relogées dès lundi soir.

Les policiers et pompiers pris à partie

A la suite de cet incendie, un habitant de Vénissieux de 17 ans, désigné par deux témoins comme étant l’auteur de l’incendie des scooters, un homme de 19 ans et une femme de 46 ans ont été arrêtés pour « destructions volontaires de biens privés par incendie, violences volontaires sur personnes dépositaires de l’autorité publique et incitation à la rébellion », précise la police.

La tante et le cousin du mineur arrêté se sont opposés à son interpellation après avoir ameuté un groupe d’une trentaine « d’individus hostiles ». Ces derniers ont lancé des projectiles en direction des policiers. Trois d’entre eux ont été blessés, ajoute la direction départementale de la sécurité publique du Rhône.

Les pompiers ont également été la cible de jets de projectiles. Une enquête a été ouverte.