«Gilets jaunes»: Le député insoumis François Ruffin affirme faire l’objet d’une surveillance pour «sédition»

POLITIQUE Une source judiciaire a démenti toute enquête auprès du « Monde »…

M.C.

— 

Le depute La France insoumise (LFI) François Ruffin a participe a un rassemblement organise par le collectif   La fete a Macron   le jeudi 29 Novembre place de la Republique a Paris//BOHACYANN_08.12/Credit:Yann Bohac/SIPA/1811300905
Le depute La France insoumise (LFI) François Ruffin a participe a un rassemblement organise par le collectif  La fete a Macron  le jeudi 29 Novembre place de la Republique a Paris//BOHACYANN_08.12/Credit:Yann Bohac/SIPA/1811300905 — SIPA

« Moi, quand je vais pisser, je le mets en live sur Facebook », alors « je suis infoutu de faire des trucs clandestins ». Dans une vidéo mise en ligne samedi sur Facebook, le député de La France insoumise François Ruffin, très actif sur la question du mouvement des « gilets jaunes », a affirmé faire l’objet d’un « dossier » de la Direction générale de la sécurité intérieure pour « sédition ».

« On vient d’apprendre hier soir que la DGSI montait un dossier sur moi pour sédition, comme quoi je mènerais de manière clandestine un complot contre l’Etat », déclare l’élu depuis sa voiture, dénonçant « un resserrement autoritaire de la caste », et un combat de la « démocratie contre l’oligarchie ». « Tout ce que je fais, je dis que je le fais », dit le député qui affirme ne mener « aucun complot contre l’Etat ».

 

Selon une source judiciaire citée par le Monde, aucune enquête n’est cependant en cours contre François Ruffin. Le quotidien croit également savoir qu’aucune enquête administrative n’est menée par la DGSI contre lui. Mais le député LFI, contacté par le journal, maintient sa version, affirmant : « Des contacts au sein des services de sécurité ont indiqué qu’un dossier était ouvert à mon nom, que j’étais surveillé pour “sédition”. Ils ont fourni des informations assez précises qui témoignaient qu’ils avaient bien accès à mes échanges, téléphoniques notamment. »