Lyon: Le chauffard, en fuite après une violente collision avenue Foch, a été interpellé

FAITS DIVERS L’homme de 33 ans avait pris la fuite dans la nuit de samedi à dimanche, laissant derrière lui les trois occupants de la voiture qu’il venait de percuter en grillant un feu rouge à Lyon…

E.F.

— 

L'homme de 33 ans a été interpellé dimanche. Illustration.
L'homme de 33 ans a été interpellé dimanche. Illustration. — E. Frisullo / 20 Minutes
  • Une jeune femme est entre la vie et la mort après une collision survenue dans la nuit de samedi à dimanche à Lyon, dans le VIe arrondissement.
  • L’homme, soupçonné d’avoir percuté la voiture de trois jeunes puis d’avoir pris la fuite, a été interpellé dimanche et placé en garde à vue.

Un accident et des circonstances qui ne sont pas sans rappeler le drame du cours Vitton, toujours très présent dans les esprits à Lyon. Dimanche soir, un homme de 33 ans a été interpellé par la police, quelques heures après une violente collision survenue dans le VIe arrondissement de Lyon.

Ce conducteur est soupçonné d’être le chauffard qui, au volant d’une Audi A5, a percuté violemment une Citroën C1, vers 4 heures du matin, samedi, à l’angle de l’avenue Foch et de la rue Duquesne, après avoir grillé un feu rouge.

Une jeune femme entre la vie et la mort

Dans l’accident, une jeune femme, qui se trouvait à l’arrière de la citadine, a été grièvement blessée. Elle était toujours dimanche soir entre la vie et la mort. La passagère avant a également été grièvement blessée tout comme le conducteur, moins lourdement touché.

Après la collision, l’automobiliste qui, selon des témoins, roulait à vive allure avant le choc, a pris la fuite en montant à bord d’une autre voiture qui le suivait. Grâce à l’immatriculation de son véhicule, laissé sur les lieux de l’accident, les policiers sont facilement remontés jusqu’à lui et l’ont interpellé puis placé en garde à vue.

L’homme, habitant à Vaulx-en-Velin, n’était pas sous emprise de l’alcool lors de son arrestation mais les policiers le soupçonnent d’avoir pris le volant en état d’ivresse la nuit du drame, selon Le Progrès.

Des complices recherchés

Les policiers sont toujours à la recherche d’autres personnes l’ayant aidé à prendre la fuite après la collision. Ces dernières pourraient être poursuivies pour complicité de délit de fuite et non assistance à personne en danger.

Le 23 octobre 2016, dans ce même quartier, Anne-Laure Moreno, 28 ans, avait perdu la vie après avoir été fauchée sur un trottoir par un automobiliste qui avait pris la fuite. L’homme a été condamné le 12 novembre dernier à sept ans de prison ferme devant le tribunal correctionnel de Lyon.