Un blindé déployés à Marseille à la suite de heurts entre police et manifestants.
Un blindé déployés à Marseille à la suite de heurts entre police et manifestants. — GILLES BADER/SIPA

MANIFESTATION

Marseille: De nombreuses dégradations après les manifestations, 49 interpellations

49 personnes ont été interpellées à Marseille après les manifestations de samedi…

« Gilets jaunes » et « marche pour le climat ». Deux manifestations étaient programmées samedi à Marseille. Celle des «  gilets jaunes » a réuni environ 2.000 personnes tandis que la marche pour le climat regroupait près de 10.000 manifestants.

Des heurts ont principalement éclaté autour du Vieux Port et de la Canebière, où deux blindés étaient mobilisés.

Des vitrines détruites

Jets de projectiles du côté des manifestants, contre grenades lacrymogènes des forces de l’ordre, ont rythmé la fin d’après midi. Des casseurs s’en sont pris à des vitrines. Le siège de la Soleam a été détruit tandis que plusieurs vitres de la mairie des 1er et 7e arrondissements ont volé en éclats. Une boutique de l’OM a également été pillée, ainsi qu'une bijouterie de la rue d'Aix. 

« Ceux qui ont saccagé la Mairie de secteur et de très nombreux commerces et établissements de la Canebière et du centre-ville ce soir, ne défendent rien d’autre que le chaos et la violence ! Détruire et brûler ne fera jamais avancer aucune cause ! », a regretté par communiqué Sabine Bernasconi, maire de secteur.

Selon la préfecture de police, 49 personnes ont été interpellées pour des dégradations, des actes de vandalisme sur les vitrines des magasins, des incendies volontaires, des actes de pillage ou des jets de projectiles sur les forces de l’ordre. Sept personnes ont été blessées lors de ces heurts, selon les marins-pompiers.