Mobilisation des «gilets jaunes» : Une partie du dispositif de sécurité fuite sur internet

SECURITE Une enquête a été ouverte par le parquet de Paris pour « vol aggravé » et « recel de vol aggravé »...

20 Minutes avec AFP

— 

Une partie du dispositif de sécurité prévu dans le cadre de la manifestation du 8 décembre 2018 a fuité sur internet
Une partie du dispositif de sécurité prévu dans le cadre de la manifestation du 8 décembre 2018 a fuité sur internet — Eric FEFERBERG / AFP

Une partie du dispositif de sécurité des forces de police prévu pour faire face à la mobilisation attendue des «gilets jaunes» a fuité sur internet, a indiqué samedi à l’AFP la préfecture de police.

Une enquête a été ouverte par le parquet de Paris pour « vol aggravé » et « recel de vol aggravé », afin d’identifier l’origine de cette divulgation, a aussi indiqué une source judiciaire.

Une enquête ouverte

Les investigations ont été confiées à la Brigade d’enquêtes sur les fraudes aux technologies de l’information, un service de police judiciaire spécialisé dans la lutte contre la cybercriminalité.

« Une note de service de la DSPAP (Direction de la sécurité et de proximité de l’agglomération) relative au dispositif a été divulguée sur internet. Il s’agit d’une note technique qui fait l’objet d’une large diffusion », a précisé la préfecture de police.

Selon cette même source, cette note ne concerne « qu’une partie du dispositif, en l’occurrence les équipes les plus légères et les plus mobiles qui ont vocation à rayonner rapidement sur l’ensemble du territoire ». « Il a été tenu compte » de cette fuite « dans le déploiement du dispositif », a-t-elle poursuivi, la jugeant « inacceptable ».