Appel à témoignages: Rejet des violences, crainte d'une dérive autoritaire… Expliquez-nous pourquoi vous ne soutenez pas (ou plus) les «gilets jaunes»?

PARTICIPATIF Si le mouvement des «gilets jaunes» reste populaire, 59% des Français le jugent «inquiétant», et certains partagent leurs craintes quant à l'avenir de notre République...

Oihana Gabriel

— 

Barrage filtrant des gilets jaunes autour d'un rond-point a Montargis.
Barrage filtrant des gilets jaunes autour d'un rond-point a Montargis. — SIPA
  • Selon un sondage Odoxa pour franceinfo et Le Figaro publié jeudi, 77% des Français pensent que le mouvement des «gilets jaunes» est justifié. Mais qu'en est-il du quart des Français qui ne le soutiennent pas? 
  • Radicalisation du mouvement, qui parfois impose une adhésion, violences et revendications qui pourraient mettre en péril notre République... certains partagent sur les réseaux leurs questionnements. 
  • Et vous, pourquoi ne soutenez vous pas ou plus les «gilets jaunes»? Avez-vous des inquiétudes quant aux conséquences du mouvement? 20 Minutes vous donne la parole.

« Place au dialogue et à la réconciliation ». C’est ainsi que Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur, a conclu son point presse ce vendredi matin. A la veille d’un quatrième samedi de manifestation des gilets jaunes, l’exécutif semble retenir son souffle. Et il n’est pas le seul. La crainte d’une violence toujours grandissante, d’une colère toujours plus bouillonnante semble partagée par une partie des Français.

59 % des Français inquiets

En effet un sondage Odoxa pour franceinfo et Le Figarodonne un baromètre d’une opinion de plus en plus préoccupée. Cette enquête, réalisée mercredi, avant l’annonce par Emmanuel Macron de la suppression de la hausse de la taxe carbone, dévoile que ce mouvement inquiète 59 % des Français C’est 15 points de plus que la semaine dernière. De plus, 47 % des sondés trouvent le mouvement violent. En revanche, sa popularité ne s’est pas démentie : 77 % des Français pensent que le mouvement des gilets jaunes est justifié. Un soutien légèrement en baisse, puisqu’ils étaient 84 % le 28 novembre.

Un tiers des Français ne soutiennent pas les gilets jaunes

Il n’en reste pas moins qu’un quart des Français refusent d’apporter leur soutien à ce mouvement qui s’installe dans la durée. Certains craignent notamment les conséquences graves de cette poussée de colère et appellent au calme et à prendre du recul. Ce vendredi, sur les réseaux sociaux et  dans certains médias, plusieurs voix s’élèvent pour dire la peur, non seulement des violences, mais aussi des attaques contre notre République. En effet, sur Twitter, le hashtag #JesuisCitoyen commence à tourner.

« La République contre le chaos »

Car si certains gilets jaunes demandent le départ d’Emmanuel Macron et une dissolution de l’Assemblée, d’autres s’interrogent sur une éventuelle montée des extrêmes qui pourrait en découler… Le destin de notre voisin italien où l’extrême droite a silencieusement grignoté le pouvoir peut interroger. Et certains citoyens de prendre la parole pour dire leur attachement à la démocratie, la colère qui peut se transformer en attaque de nos principes.

Et vous, pourquoi ne soutenez-vous pas ou plus les « gilets jaunes » ? Craignez-vous les conséquences politiques de ce mouvement, que certains estiment récupéré par l’extrême droite ? Jugez-vous leurs revendications illégitimes ou leurs méthodes inadaptées ? Dénoncez-vous les atteintes à votre liberté de circuler ou les dérives autoritaires de certains « gilets jaunes » ? Si vous souhaitez partager avec nous vos analyses et vos témoignages, vous pouvez envoyer un mail à temoignez@20minutes.fr ou réagir dans les commentaires ci-dessous. Vos témoignages nourriront un futur article.

*Cette enquête a été réalisée auprès d’un échantillon de 995 Français représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, interrogé par internet le 5 décembre 2018.