Blocages des lycées à Lyon: Défilé très tendu des lycéens, étudiants et profs dans le centre-ville

MOBILISATION Plusieurs milliers de lycéens, étudiants et professeurs manifestent ce vendredi matin dans le centre de Lyon. Des tensions ont éclaté avec les forces de l’ordre dans différents secteurs de la ville…

Elisa Frisullo

— 

A Lyon, le 7 décembre 2018. Des affrontements ont eu lieu entre certains manifestants et les forces de l'ordre, lors de la mobilisation des lycéens, étudiants et professeurs.
A Lyon, le 7 décembre 2018. Des affrontements ont eu lieu entre certains manifestants et les forces de l'ordre, lors de la mobilisation des lycéens, étudiants et professeurs. — E. Frisullo / 20 Minutes
  • Après le départ du cortège, composée de plus de 3.000 personnes, la situation s’est de nouveau rapidement tendue avec les nombreuses forces de l’ordre mobilisées sur la manifestation
  • Depuis mardi, 66 personnes ont été interpellées dans la métropole. Trente-sept jeunes ont été ou doivent être présentés au parquet dans les prochaines heures.

Jets de projectiles et gaz lacrymogène. La mobilisation des lycéens, rejoints par des étudiants et des professeurs ce vendredi matin à Lyon, a déjà donné lieu à de multiples tensions entre certains manifestants et les forces de l’ordre.

Dès 8 heures, des centaines de lycéens se sont rassemblées aux Terreaux, en Presqu’Ile, ou encore devant le lycée Ampère. Les forces de l’ordre ont fait usage de gaz lacrymogène à plusieurs reprises pour disperser la foule de jeunes, selon des témoins de la scène. Puis, les jeunes manifestants ont traversé le Rhône pour converger vers la place Jean-Macé d’où partait la manifestation organisée pour protester, notamment, contre Parcoursup et la réforme du baccalauréat.

A Lyon, le 7 décembre 2018. Des affrontements ont eu lieu entre certains manifestants et les forces de l'ordre, lors de la mobilisation des lycéens, étudiants et professeurs.
A Lyon, le 7 décembre 2018. Des affrontements ont eu lieu entre certains manifestants et les forces de l'ordre, lors de la mobilisation des lycéens, étudiants et professeurs. - E. Frisullo / 20 Minutes

Une AG prévue place Guichard

Après le départ du cortège, composée de plus de 3.000 personnes, la situation s’est de nouveau rapidement tendue avec les nombreuses forces de l’ordre mobilisées sur la manifestation. Un hélicoptère survole également le centre-ville ce vendredi matin.

Plusieurs jets de pierres, tirés par une partie des manifestants, ont visé les CRS, qui ont de nouveau riposté avec des gaz lacrymogènes, notamment sur le cours Gambetta. A 11 heures, les lycéens étudiants et professeurs rejoints par des syndicats étaient regroupés place Guichard, où une assemblée générale est prévue. De nouveaux affrontements auraient eu lieu. Plusieurs lignes de tram et la ligne B du métro​ sont perturbées dans la métropole, en raison de ces débordements.

Depuis mardi, 66 personnes ont été interpellées dans la métropole, selon la police lyonnaise, en marge des manifestations lycéennes. Trente-sept jeunes ont été ou doivent être présentés au parquet dans les prochaines heures, ajoute la direction départementale de la sécurité publique du Rhône.