Gilets jaunes dans les Hauts-de-France: Interdictions de manifester dans certains lieux

BLOCAGES Plusieurs préfectures de la région ont pris des arrêtés en amont de la nouvelle journée de mobilisation des « gilets jaunes »…

Mikael Libert

— 

Manifestation des «gilets jaunes», le 24 novembre à Paris.
Manifestation des «gilets jaunes», le 24 novembre à Paris. — L.Cometti / 20 Minutes

Samedi, le mouvement des « gilets jaunes » a de nouveau prévu de se mobiliser dans toute la France. Outre une manifestation à Paris, des actions sont attendues notamment dans les Hauts-de-France. Ainsi, les préfectures de plusieurs départements de la région ont anticipé en prenant des arrêtés restrictifs.

Des mesures exceptionnelles dans le Pas-de-Calais

C’est dans le Pas-de-Calais que le préfet, Fabien Sudry, a mis en œuvre les mesures les plus restrictives. Dans son arrêté, publié jeudi, il a notamment interdit les rassemblements sur la voie publique dans plusieurs communes du département entre samedi, à minuit, et dimanche midi. L’interdiction concerne l’échangeur 43 de l’autoroute A16 et les rues adjacentes à Calais. Le rond-point « des Vaches » et les rues adjacentes à Hénin-Beaumont. Le rond-point menant à l’autoroute A1 et à la barrière de péage sur la commune de Fresnes-les-Montauban. Et le rond-point menant à l’autoroute A1 à Gavrelle.

Le préfet du Pas-de-Calais a aussi interdit « la vente, la consommation et le transport à titre non professionnel des boissons alcooliques » sur la même période.

Interdictions de manifester dans le Nord

En fin d’après midi, vendredi, le préfet du Nord a étendu les mesures de restriction, interdisant, notamment, de manifester dans certains endroits stratégiques du département. A Dunkerque, la manifestation prévue au rond-point des « parapluies » est interdite. Idem pour celle envisagée au rond-point « maison blanche » à Loon Plage. Il sera aussi interdit de manifester aux ronds-points situés près du centre commercial Englos, du MIN de Lomme, du CRT de Lesquin et du Parc d’activités du Mélantois, à Sainghin-en-Mélantois.

Pas de terrasses à Lille ?

Par ailleurs, le syndicat de l’Union des métiers des industries de l’hôtellerie (UMIH) a fait remonter à ses adhérents la recommandation de la préfecture de ne pas sortir leurs terrasses pour la journée de samedi assure-t-on à la mairie de Lille.

Dans les départements du Pas-de-Calais, du Nord et de l’Aisne, une mesure commune concerne l’interdiction de la vente et du transport « à titre non professionnel » de diverses substances dans des contenants portatifs.

Cela concerne les carburants et hydrocarbures, les produits acides corrosifs, les produits inflammables et chimiques. Sont aussi interdits à la vente, usage et transport les engins pyrotechniques et feux d’artifice.