Nantes: Après un jour de blocage, l'université décide de fermer le campus du Tertre jusqu'à lundi

BLOCAGE Le blocage du campus de lettres et sciences humaines de Nantes a été voté par des étudiants, ce jeudi...

Julie Urbach

— 

Le campus du Tertre à Nantes bloqué ce jeudi
Le campus du Tertre à Nantes bloqué ce jeudi — J. Urbach/ 20 minutes

Une fermeture administrative jusqu’à lundi, 14 heures. C’est la décision qu’a prise ce jeudi soir le président de l’université de Nantes, Olivier Laboux. Depuis ce matin, le campus du Tertre est bloqué par des étudiants dénonçant notamment la hausse des frais d’inscription des étudiants étrangers prévue par le gouvernement. Une assemblée générale d’environ 400 étudiants avait voté la reconduction du blocage pour vendredi, alors qu’une grande partie des cours n’a pu se tenir, jeudi.

« Au regard de l’actualité sociale à l’échelle nationale, l’université ne souhaite pas que le campus du Tertre soit un lieu de tensions et qu’un climat de violence s’installe, dégradant les conditions de travail de nos personnels et de nos étudiants », écrit le président dans un communiqué pour justifier sa décision. Les bibliothèques universitaires resteront en revanche ouvertes.

Des temps de débats aménagés

Que se passera-t-il après lundi, 14 heures ? « Le mouvement social de l’an dernier a laissé des fractures profondes et il est fondamental que nous préservions les conditions d’un dialogue libre et constructif au sein de notre communauté. A partir de lundi après-midi, des lieux et des temps de débats seront aménagés. Chaque doyen en expliquera les modalités aux étudiants et personnels de sa composante », explique l’université, rappelant qu’elle s’est déjà officiellement prononcée contre cette hausse des frais d’inscription.

Ce jeudi soir, environ 200 étudiants ont manifesté dans les rues du centre-ville de Nantes, encadrés par des forces de l’ordre mobilisées en nombre. Samedi, les étudiants mobilisés (ainsi que les nombreux lycéens) appellent à une « grande manifestation de convergence » avec les « gilets jaunes ». Ce défilé est prévu à 14 heures, au départ de Commerce.