A Grenoble, les forces de l'ordre ont été caillassées par des lycéens ayant mis le feu à des poubelles (illustration)
A Grenoble, les forces de l'ordre ont été caillassées par des lycéens ayant mis le feu à des poubelles (illustration) — UGO AMEZ/SIPA

MANIFESTATION

Blocage des lycéens: La situation dégénère à Grenoble, des vives tensions en centre-ville

Des poubelles ont été incendiées et une bonbonne de gaz a été jeté dans un brasier, allumé devant un lycée...

A Grenoble et dans les villes alentour, la manifestation des lycéens a rapidement dégénéré ce mercredi matin. Après avoir brûlé quelques poubelles et jeter des objets sur la chaussée, une cinquantaine de jeunes, partis de Fontaine, a remonté l’avenue Ambroise Croizat, le long des voies du tramway en direction du lycée Aristide Bergès de Seyssinet.

Là, ils ont commencé à démonter les grilles de l’établissement, relate Le Dauphiné Libéré. D’autres venus de Sassenage se sont dirigés vers le centre-ville de Grenoble en renversant des containers à ordures sur les voies des trams. Certains ont également jeté des oranges abîmées sur les voitures circulant à proximité.

Une bonbonne de gaz jetée dans un incendie

Dans le centre de Grenoble, la situation était également très tendue. Rassemblés devant les portes du lycée des Eaux Claires, les manifestants ont allumé un brasier dans lequel l’un des individus a ensuite jeté une bonbonne de gaz.

Les pompiers, dépêchés sur place, sont parvenus à éteindre rapidement les flammes. Les forces de l’ordre ont été caillassées dans plusieurs endroits. La manifestation est toujours en cours.