VIDEO. «Gilets jaunes» à Paris: Castaner invite les manifestants «raisonnables» à ne pas se rassembler samedi

VIOLENCES Le ministre de l'Intérieur a promis des effectifs policiers plus nombreux à Paris samedi, en cas de nouveau rassemblement...

20 Minutes avec AFP

— 

Christophe Castaner, le 4 décembre 2018 à Paris.
Christophe Castaner, le 4 décembre 2018 à Paris. — AFP

Christophe Castaner a invité ce mardi « les gilets jaunes raisonnables » à ne pas se rassembler à Paris samedi en cas de nouvelle mobilisation, après les violences survenues le 1er décembre dans la capitale.

« J’invite les gilets jaunes raisonnables à se désolidariser des extrêmes et à ne pas se rassembler à Paris samedi prochain », a déclaré le ministre de l’Intérieur, auditionné devant la commission des Lois du Sénat. Le ministre a lancé un appel au calme à l’adresse des « gilets jaunes ». Les participants à la marche pour le climat, prévue samedi à Paris en pleine COP 24, sont également invités à annuler leur rassemblement. « Les lieux qui ont fait l’objet de ces tensions que nous avons connues » le week-end dernier sont déconseillés, a-t-il poursuivi, faisant notamment référence à la préfecture du Puy-en-Velay en partie incendiée par des manifestants.

136.000 manifestants et 412 interpellations

Christophe Castaner a également promis plus de forces de l’ordre mobilisées en France le 1er décembre, en cas de nouvelles manifestations des « gilets jaunes ». « Nous allons mobiliser en France, des forces en nombre supplémentaire aux 65.000 qui ont été mobilisées » le 1er décembre, a affirmé le ministre de l’Intérieur, auditionné par la commission des Lois du Sénat.

Samedi dernier, 136.000 personnes ont participé à la troisième journée de mobilisation des « gilets jaunes » à travers la France, marquée par de graves violences. A Paris, théâtre d’importants débordements, les forces de l’ordre ont procédé à 412 interpellations, un chiffre jamais atteint selon Christophe Castaner.