VIDEO. «Gilets jaunes»: Philippe va «annoncer un geste d'ouverture fort», annonce Franck Riester

CRISE Une réunion interministérielle a lieu ce lundi à l'Elysée, réunissant Emmanuel Macron, son premier ministre, Bruno Le Maire et Gérald Darmanin...

20 Minutes avec AFP

— 

Franck Riester, ministre de la Culture, le 26 novembre 2018.
Franck Riester, ministre de la Culture, le 26 novembre 2018. — SIPA

Le gouvernement cherche des solutions à la crise des « gilets jaunes ». Selon le ministre de la Culture Franck Riester, reçu à Matignon en tant que président du parti Agir, Edouard Philippe va « annoncer un geste d’ouverture fort dans les prochains jours ».

« Nous lui avons très clairement dit aussi qu’il fallait un geste d’ouverture fort, et il nous a dit qu’il allait annoncer un geste d’ouverture fort dans les prochains jours », a-t-il déclaré sans plus de précisions à l’issue de son entretien avec le Premier ministre. « Nous lui avons dit très clairement qu’Agir soutiendrait toute initiative du gouvernement, qu’elle soit juridique, financière, logistique, pour assurer le maintien de l’ordre et de la sécurité des Français », a par ailleurs affirmé Riester.

Une réunion ministérielle en cours

Enfin, « nous pensons que la concertation qu’il a appelée de ses vœux est une bonne chose ». « Nous appelons, nous, à un Grenelle de la fiscalité et de la dépense publique », a dit le président d’Agir, parti essentiellement composé d’ex-membres des Républicains (LR) favorables à Emmanuel Macron et Edouard Philippe.

Le Premier ministre a reçu tour à tour ce lundi les chefs des partis politiques représentés au Parlement après les violentes manifestations du week-end. Au terme des consultations, le Premier ministre doit annoncer des « mesures » destinées à permettre le « déroulement serein » de la concertation voulue par l’exécutif et « assurer le maintien de l’ordre ».

Une réunion ministérielle était en cours lundi soir à l’Elysée autour d'Emmanuel Macron sur la crise des « gilets jaunes », en présence du Premier ministre Edouard Philippe. Le ministre de l’Economie Bruno Le Maire et celui des Comptes publics Gérald Darmanin étaient également présents.