Nancy: La Lorraine franchit une première étape pour classer la Saint-Nicolas à l'Unesco

PATRIMOINE Alors que les célébrations de la Saint-Nicolas ont commencé ce premier week-end de décembre en Lorraine, la tradition a été placée à l’inventaire français pour le patrimoine culturel et immatériel de l’Unesco…

B.P. avec AFP

— 

La Saint-Nicolas est particulièrement célébrée dans le nord-est de la France.
La Saint-Nicolas est particulièrement célébrée dans le nord-est de la France. — Dassel / Pixabay / Creative Commons.

Saint-Nicolas, c’est le protecteur des enfants sages (pour avoir, selon la légende,
ressuscité trois enfants entre Nancy et Metz). En Lorraine, c’est aussi le saint patron de la population (depuis qu’il a placé les troupes du duc de Lorraine sous sa protection en 1477 pour affronter celles de Bourgogne). Pour tout cela, il est célébré, chaque année, début décembre.

Afin de préserver cette vieille tradition régionale pour certains habitants plus importante encore que Noël, la Lorraine souhaite l’inscription de la Saint-Nicolas au patrimoine culturel et immatériel de l’Unesco​. Formulée en 2014, la volonté a été suivie d’une candidature déposée début novembre, puis d’une inscription à l’inventaire français par le ministère de la Culture.

Deux villes de la région derrière la candidature

Officiellement célébrée le 6 décembre, la fête est accompagnée de nombreux grands défilés dans les principales villes de la région. Avec ou sans le sombre père Fouettard, parfois sur un âne, Saint-Nicolas distribue des bonbons et friandises aux enfants lorrains. A Nancy (Meurthe-et-Moselle), le défilé a rassemblé des centaines de milliers de personnes ce samedi.

La candidature au patrimoine culturel et immatériel de l’Unesco est portée par la municipalité de cette ville et celle de Saint-Nicolas-de-Port, où se trouvent les reliques du saint patron. Elles en espèrent aussi un apport touristique. Le maire de Nancy est entré en contact avec Bari (Italie), Liège (Belgique), et Karlsruhe (Allemagne), qui célèbrent également cette fête.

Il espère que la France dépose le dossier à l’Unesco en 2021. Mais la file d’attente pour obtenir le précieux sésame concernant la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel est longue. La Fondation de l’Œuvre Notre-Dame, chargée de l’entretien et la restauration de la cathédrale de Strasbourg, est aussi dessus. Comme une quinzaine de pratiques culturelles en France.