«Gilets jaunes» à Paris: La présence de Jean-Luc Mélenchon ne fait pas l'unanimité

PERSONA NON GRATA « Il est fort désagréable de voir débarquer chez soi des gens que tu n’as pas invités », a lancé un internaute à Jean-Luc Mélenchon sur Twitter…

C. Ape.

— 

jean-Luc Mélenchon à Marseille le 7 septembre 2018
jean-Luc Mélenchon à Marseille le 7 septembre 2018 — CHRISTOPHE SIMON / AFP

Jean-Luc Mélenchon a affirmé jeudi qu'il manifesterait samedi sur les Champs-Élysées aux côtés des « gilets jaunes ». Oui mais, au sein du mouvement, la présence du leader de la France Insoumise ne fait pas l’unanimité.

Comme le note la Dépêche, l’annonce de la participation de Jean-Luc Mélenchon, notamment faite sur Twitter, n’a pas plu à tous. Le chef de file de la France Insoumise est notamment accusé de « récupération » et d'« opportunisme ».

« Dégagez »

« Mon pauvre Jean Luc, tu devrais savoir qu’il est fort désagréable de voir débarquer chez soi des gens que tu n’as pas invité. Toi qui en as tant souffert récemment. Mais fais attention, tu représentes tout l’ancien monde dont les GJ ne veulent plus avec tes 50 ans d’assisté », prévient un internaute.

« Dégagez », lance plus brutalement un autre internaute. Le chef de la France insoumise est prévenu.

Retour de bâton

Par ailleurs, l’arme du dégagisme utilisée par Jean-Luc Mélenchon contre ses adversaires pendant la présidentielle, se retourne aujourd’hui contre lui, note la Dépêche. « Votre longue expérience politique, M. Melenchon, fait que vous faites vous-même partie du « dégagisme » que vous prônez et que les Gilets jaunes reprennent… Vous serez probablement mal accueilli samedi. Il va falloir aborder ce problème », peut-on lire sur le réseau social.