C’est l’heure du BIM: Pas de trêve pour les «gilets jaunes», Jean-Marie Le Pen bientôt fixé et Trump avertit Poutine

ACTUALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu'il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d'information matinal (BIM)...

20 Minutes avec AFP

— 

Manifestation de gilets jaunes à Rochefort en Charente.
Manifestation de gilets jaunes à Rochefort en Charente. — XAVIER LEOTY / AFP

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap' pour vous aider à y voir plus clair.

« Gilets jaunes » : Un des deux porte-parole reçus par Rugy appelle à manifester samedi à Paris

« On lâche rien. » Telle semble être la rengaine du moment des « gilets jaunes ». Et ce n’est pas une réunion avec le ministre de la Transition écologique, qui va changer quelque chose. Eric Drouet, l’un des deux porte-parole des « gilets jaunes » reçus ce mardi soir par François de Rugy, a appelé à une nouvelle manifestation samedi prochain à Paris, sur les Champs-Élysées.

Jean-Marie Le Pen sera-t-il condamnée après ses propos sur les homosexuels ?

Poursuivi pour des propos visant les homosexuels et notamment le policier tué dans l’attentat des Champs-Élysées en 2017, le cofondateur du Front national Jean-Marie Le Pen connaîtra ce mercredi son jugement. Lors du procès devant le tribunal correctionnel début octobre, le parquet de Paris avait requis 40 jours-amende à 100 euros pour chacun des deux dossiers jugés, soit 8.000 euros d’amende avec possibilité d’emprisonnement en cas de non-paiement, à l’encontre de l’ancien tribun, coutumier des provocations comme des poursuites judiciaires.

L’Ukraine évoque « la menace d’une guerre totale » avec la Russie, Trump hausse le ton

Donald Trump tape du poing sur la table. Le président américain a menacé, mardi, d’annuler sa rencontre prévue en fin de semaine avec son homologue russe au sommet du G20 en Argentine, alors que Kiev a évoqué la menace « d’une guerre totale » avec Moscou. « Peut-être que je ne ferai pas cette entrevue » avec le maître du Kremlin, a-t-il prévenu, alors que la Maison Blanche venait de confirmer la tenue de la rencontre. « Je n’aime pas cette agression. Je ne veux pas d’agressions », a insisté Donald Trump, souvent accusé d’être trop conciliant avec Moscou.

Chine : Au moins 22 morts après une explosion près d’une usine chimique

L’explosion est survenue dans la nuit de lundi à mardi près d’une usine chimique dans le nord de la Chine. Selon les autorités, le sinistre, à l’origine pour l’instant indéterminée, a fait au moins 22 morts et 22 blessés. L’explosion a détruit une cinquantaine de poids lourds près de l’usine du groupe Hebei Shenghua Chemical dans la commune de Zhangjiakou, à environ 200 km au nord-ouest de Pékin, ont précisé les services de communication de la ville sur le réseau social Weibo.