Marseille: Un gymnase pour les squatteurs du Parc Corot, cité des quartiers Nord bientôt évacué

IMMOBILIER Le bâtiment A de la cité du Parc Corot, copropriété dégradée des quartiers Nord de Marseille, est frappé d’un arrêté de péril imminent…

Mathilde Ceilles

— 

Le parc Corot
Le parc Corot — Mathilde Ceilles / 20 Minutes

Près de 1.500 personnes à Marseille ​ont été évacuées de leur logement. Ce chiffre pourrait prochainement croître encore : un immeuble des quartiers Nord de Marseille comptant 95 logements doit être évacué à la suite d’un arrêté d’insécurité imminente délivré par la mairie.

Cet immeuble, le bâtiment A du Parc Corot, comporte « 25 familles titulaires d’un bail et deux propriétaires occupants », selon Arlette Fructus, adjointe à la mairie de Marseille en charge du relogement. Le nombre de personnes du Parc Corot à reloger prochainement s’élèverait entre « 125 et 130 personnes » selon Julien Ruas, adjoint à la prévention et à la gestion des risques.

Une trentaine de foyers à reloger

Les autorités examinent pour l’heure les possibilités de relogement des 27 foyers occupant de manière licite ces appartements, dans un contexte de forte tension pour le relogement des personnes évacuées depuis l’effondrement de deux immeubles à Marseille. « Nous faisons des études sociologiques des familles pour composer avec les besoins de chacun, les locataires étant essentiellement des familles monoparentales avec enfants », poursuit Julien Ruas.

« Les autres logements sont squattés », confirme Arlette Fructus, soit 68 logements potentiellement occupés. « Pour ces squatteurs et migrants, nous avons proposé de fournir un gymnase, car ce sont des personnes avant tout », affirme Julien Ruas. L’évacuation du bâtiment demandera toutefois l’intervention de la préfecture de police.

 

​​​​