Villefranche: La manifestation des «gilets jaunes» dégénère en violences urbaines

MOBILISATION L'autoroute A6, dégradée par certains manifestants, est fermée ce dimanche à la circulation au Nord de Lyon...

Caroline Girardon

— 

La manifestation des gilets jaunes au péage de Villefranche a fini par dégénérer en violences urbaines.
La manifestation des gilets jaunes au péage de Villefranche a fini par dégénérer en violences urbaines. — J. Pachoud / AFP

La manifestation a fini par dégénérer. La mobilisation des «gilets jaunes» à Villefranche-sur-Saône au Nord de Lyon, samedi, s’est muée en scènes de violences urbaines. Le ton est monté vers 18h peu après que des casseurs se sont visiblement mêlés au mouvement. Jusque-là, près de 300 personnes s'étaient rassemblées au péage de Limas afin de filtrer les voitures au compte gouttes.

Usage de projectiles et riposte au gaz lacrymo

ais en fin d’après-midi, quelques éléments perturbateurs, visiblement venus pour en découdre avec les forces de l’ordre, ont envahi le bitume, puis ont commencé à lancer des projectiles en direction des gendarmes. Ils ont également dressé des barricades enflammées sur l’autoroute A6, sont allés voler des bouteilles de gaz dans une grande surface voisine afin de les jeter dans le brasier, selon Le Progrès.

Les forces de l’ordre ont ensuite aspergé les manifestants de gaz lacrymogènes pour disperser les casseurs, partis dégrader des commerces. L’autoroute A6 a été évacuée vers 18h et la situation a été maîtrisée vers 21h30. Selon le quotidien régional, un gendarme a été blessé et cinq personnes ont été interpellées. Mais l’autoroute, fortement abîmée, est restée fermée ce dimanche matin entre les barrières d’Arnas et de Limas.