Toulouse: Les dealers recrutaient des vendeurs sur Snapchat

TRAFIC DE DROGUE Un jeune homme a été condamné par le tribunal correctionnel de Toulouse pour avoir vendu du cannabis et de la cocaïne. Il avait repéré des dealers sur l’application Snapchat…

N.S.
— 
Le vendeur de drogue avait été recruté sur Snapchat. Illustration.
Le vendeur de drogue avait été recruté sur Snapchat. Illustration. — S. Salom-Gomis / Sipa

Mercredi, un homme de 21 ans avait été interpellé dans le quartier Bagatelle, à Toulouse, avec un sac renfermant 400 grammes de cannabis et 22 grammes de cocaïne. Jugé en comparution immédiate, il a expliqué devant le tribunal correctionnel comment il avait trouvé ses fournisseurs.

« C’était mon premier jour, j’ai vendu environ pour 2.000€, a-t-il affirmé, selon La Dépêche du Midi. La veille, j’avais vu leur "story" sur Snapchat qui disait qu’ils cherchaient des vendeurs pour 250 € donc j’y suis allé. » Le jeune homme a aussi indiqué que ce n’était pas la première fois qu’il voyait passer ce type d’annonces sur cette application très populaire pour partager des photos et des vidéos.

Un an de prison, dont six mois avec sursis

Il a été condamné à un an de prison, dont six mois avec sursis assortis d’une mise à l’épreuve, et ne doit pas fréquenter la rue où il a été interpellé lors des deux prochaines années.