Des casseurs sur les Champs-Elysées le 24 novembre
Des casseurs sur les Champs-Elysées le 24 novembre — LUCAS BARIOULET / AFP

MOBILISATION

VIDEO. Blocage des «gilets jaunes»: Des incidents liés à des membres de l'ultradroite à Paris

Les forces de l’ordre ont tiré des gaz lacrymogènes et utilisé un camion lanceur d’eau...

Plusieurs milliers de « gilets jaunes » se sont réunis ce samedi matin sur les Champs-Elysées à Paris, où certains se sont heurtés à un important dispositif policier leur barrant le passage vers la place de la Concorde.

Les forces de l’ordre ont tiré des gaz lacrymogènes et utilisé un camion lanceur d’eau pour éloigner des « gilets jaunes » qui tentaient de forcer un barrage installé au rond-point des Champs-Elysées.

Des membres de l’ultradroite identifiés

Selon la Préfecture de police, les incidents sont liés à la présence « à l’avant du cortège d’une centaine de membres de l’ultradroite qui harcèlent les forces de l’ordre ». Des « gilets jaunes » ont notamment été vus en train de desceller des pavés ou de mettre à terre des barrières de chantier. Une personne a été interpellée en marge des heurts.

Des actions étaient également en cours en province, notamment aux abords des péages et axes autoroutiers.