«Gilets jaunes» à La Réunion: Un blessé grave parmi les forces de l'ordre, 15 blessés légers

VIOLENCES A la Réunion, le mouvement des « gilets jaunes » contre la hausse des prix a suscité une forte adhésion…

20 Minutes avec AFP

— 

Des CRS à Saint-Denis-de-la-Réunion, le 20 novembre 2018.
Des CRS à Saint-Denis-de-la-Réunion, le 20 novembre 2018. — Richard BOUHET / AFP

Un policier a eu une main arrachée et quinze autres membres des forces de l’ordre ont été blessés plus légèrement à la Réunion en intervenant contre les violences urbaines qui frappent l’île paralysée par les « gilets jaunes », a annoncé mercredi la préfecture.

Le policier, membre du GIPN, a eu la main arrachée lors de l’explosion accidentelle d’une grenade dans son véhicule alors qu’il était caillassé par de jeunes manifestants, a précisé la préfecture.