Gironde: Un maire ne peut rencontrer des «gilets jaunes»... car il était bloqué par d'autres «gilets jaunes»

INSOLITE Bruno Lafon va tout de même remettre une lettre des manifestants ce mercredi à Emmanuel Macron…

C.C.

— 

Des «gilets jaunes» bloquent le pont d'Aquitaine, à Bordeaux.
Des «gilets jaunes» bloquent le pont d'Aquitaine, à Bordeaux. — Nicolas Tucat / AFP

Ce lundi soir, le maire de Biganos n’a pas pu rencontrer des « gilets jaunes » dans sa mairie car il était bloqué… par d’autres «  gilets jaunes » à Toulouse, rapporte Sud Ouest.

Bruno Lafon avait gentiment accepté de recevoir des manifestants. En effet, l’édile doit rencontrer Emmanuel Macron, ce mercredi et les représentants d’un collectif de « gilets jaunes » du Bassin sud d’Arcachon et Hautes Landes souhaitaient lui remettre une lettre à transmettre au président de la République. Pour ça, il avait convenu d’un rendez-vous lundi soir.

Mais, le maire sans étiquette de Biganos n’a donc pas pu assister à celui-ci puisqu’il s’est retrouvé bloqué à quelques centaines de kilomètres de sa propre commune. Finalement, les manifestants ont pu tout de même donner leur lettre à son adjoint chargé de la sécurité.