«Gilets jaunes»: «Si on continue, on va tous se taper dessus», une porte-parole du mouvement appelle à lever les barrages

MOBILISATION Marie Gallien estime qu’il y a eu « trop d’accidents et de victimes »...

20 Minutes avec AFP

— 

Des gilets jaunes à Paris, le 17 novembre 2018.
Des gilets jaunes à Paris, le 17 novembre 2018. — ERIC DESSON/JDD/SIPA

Une des porte-paroles des « gilets jaunes » dans la Loire a lancé lundi un appel à lever les barrages routiers et à viser des lieux symboliques de l’État, jugeant qu’il y avait eu « trop d’accidents et de victimes ».

« Les gens en ont ras-le-bol des "gilets jaunes". On est en train de se mettre tout le monde à dos (…). Si on continue, on va tous se taper dessus », a estimé Marie Gallien sur la radio locale ligérienne Activ Radio.

 

« Désolée pour tous les soucis causés »

Estimant qu’il y avait eu « trop d’accidents et de victimes », la jeune femme s’est dite « désolée pour tous les soucis causés », ajoutant qu’il faut « rester soudés, solidaires et qu’on arrête d’embêter les gens qui vont au boulot ».

La porte-parole préconise de « changer de stratégie » dès mardi et de « viser le gouvernement en menant des actions ciblées sur des administrations, des centres des impôts, des raffineries ». Selon un bilan actualisé, les manifestations depuis samedi ont fait un mort et 528 blessés, dont 17 grièvement.