Lyon: Un ancien coureur cycliste se lance dans la fabrication de vélos en bambou « made in France »

TENDANCE Félix Hebert, un Haut-savoyard de 31 ans, fabrique à Villeurbanne, près de Lyon, des vélos écolos « made in France »…

Elisa Frisullo

— 

Félix Hebert, dont la société Cyclik est installée près de Lyon, fabrique des vélos écolos, dont le cadre est réalisé en bambou et fibres de lin.
Félix Hebert, dont la société Cyclik est installée près de Lyon, fabrique des vélos écolos, dont le cadre est réalisé en bambou et fibres de lin. — Cyclik
  • Félix Hebert fabrique dans son atelier de Villeurbanne des vélos dont le cadre est réalisé avec du bambou et de la fibre de lin.
  • Des vélos « made in France » entièrement faits main, dont la résistance et le confort n’ont rien à envier aux deux-roues en carbone selon la petite entreprise.

Des vélos fabriqués à partir de matières végétales. Le concept, né aux Etats-Unis et resté longtemps confidentiel en France, suscite l’intérêt de plusieurs entrepreneurs ces dernières années. Parmi eux, Félix Hebert, un Haut-savoyard de 31 ans installé à Villeurbanne, près de Lyon, s’est lancé dans la conception de vélos, dont le cadre est réalisé à partir de matières végétales.

« Le cadre est en bambou et pour les jonctions, j’utilise des fibres de lin », détaille cet ancien coureur cycliste, qui a décidé de se lancer dans la fabrication de vélos après des études dans le management et l’économie et deux ans d’audit. « Cela m’a beaucoup appris mais je ne me voyais pas continuer dans ce métier. J’ai alors cherché à revenir dans le milieu du vélo mais en tant qu’acteur, pas comme coureur », ajoute-il. En 2014, le jeune homme, bricoleur « à la fibre écolo », réalise son premier vélo et créé en 2017 la société Cyclik.

Dans son atelier, il fabrique ainsi des vélos écologiques, personnalisables et totalement « made in France ». « Le bambou vient d’Anduze, dans le Gard, le lin de Normandie. Pour les pièces métalliques, je me fournis dans la vallée de l’Arve en Haute-Savoie », détaille l’entrepreneur, qui passe une cinquantaine d’heures sur chaque vélo.

La société Cyclik,installée près de Lyon, fabrique des vélos écolos, dont le cadre est réalisé en bambou et fibres de lin.
La société Cyclik,installée près de Lyon, fabrique des vélos écolos, dont le cadre est réalisé en bambou et fibres de lin. - Cyclik

 

Une quinzaine de vélos vendue

Route, piste, randonnée ou ville, quatre modèles sont aujourd’hui proposés à la fois aux cyclosportifs et aux urbains qui cherchent des vélos « personnalisés, porteurs de sens et résistants ». « Les vélos en bambou peuvent concurrencer le carbone, c’est ce que nous voulons montrer. Grâce à sa rigidité, ce bois est confortable, il absorbe très bien les vibrations », ajoute Félix Hébert.

Au cours de l’année écoulée, Cyclik, dont les vélos ont obtenu la labellisation Iso 4210, a vendu une quinzaine de modèles. Des petits bijoux commercialisés entre 2.900 et 3.800 euros. Après avoir commencé à séduire les passionnés, la petite entreprise se fixe comme objectif de passer rapidement à la fabrication de vélos en bambou électriques.