Des gilets jaunes à Nantes, le 17 novembre 201
Des gilets jaunes à Nantes, le 17 novembre 201 — S. Salom Gomis/ SIPA

MANIFESTATION

Blocage des «gilets jaunes»: La mobilisation reprend ce dimanche à Nantes

Un nouveau barrage filtrant a été mis en place porte d'Ar Mor, à Nantes...

Après la mobilisation des «gilets jaunes» de la journée de samedi, des manifestations reprennent progressivement un peu partout en France, et par exemple à Nantes. Ce dimanche matin, un barrage filtrant a été mis en place aux abords du gros rond-point Ar mor, près du centre commercial Atlantis. Plusieurs dizaines de manifestants ralentissent la circulation, alors que des bouchons se sont déjà formés autour de cet axe très fréquenté.

Organiser la mobilisation jusqu'à «lundi et au-delà»

Dans le reste du département, des actions sont signalées dimanche au péage du Bignon, à Saint-Nazaire, à Donges ou encore à Ancenis. Mais plusieurs autres sites sont ciblés par les «gilets jaunes», dont certains sont en train de s'organiser pour que la mobilisation perdure ce dimanche après-midi mais aussi «lundi et au-delà». La Beaujoire, où plusieurs centaines de manifestants, nombreux à moto, se sont réunis samedi, est citée. Des appels à rassemblement ont été lancés pour les zones commerciales Océane et Pôle Sud, à Rezé et Basse-Goulaine. 

Des interpellations

A Nantes et dans la région, quelque 4.000 manifestants ont été dénombrés dans la journée de samedi. Une opération escargot a notamment été menée sur le périphérique. Selon Ouest-France, des heurts ont éclaté un peu plus tard au niveau des portes de Rezé et d'Ar Mor. Sept personnes ont été interpellées et placées en garde à vue, notamment pour jets de projectiles sur les forces de l'ordre.

Fermée plusieurs heures pour des dégradations, la porte de Rezé a rouvert dimanche dans la matinée, indique Bison Futé.