VIDEO. «Pendant longtemps, le sexe était tabou... Maintenant, c’est le sentiment qui est tabou»

AMOUR Même en 2018, les messages d’amour sont beaux selon Morgane Ortin, qui a fait de ces échanges amoureux 2.0 un livre…

Lise Abou Mansour

— 

Déclaration d'amour sur le mur d'un bâtiment au Mans.
Déclaration d'amour sur le mur d'un bâtiment au Mans. — SIPA
  • Morgane Ortin a écrit le livre « Amours Solitaires », reprenant son compte Instagram du même nom, dans lequel elle publie les messages d’amour d’internautes.
  • « La lettre d’amour n’a pas disparu avec les technologies, elle a juste évolué. »
  • La jeune autrice milite pour une libération du sentiment amoureux, aussi bien pour les hommes que pour les femmes.

La rencontre, le flirt, la déclaration d’amour, l’histoire puis la rupture. Entre tous ces stades amoureux, chaque membre du couple envoie des messages à l’autre. Qu’ils soient enflammés, mélancoliques ou dramatiques, tous ces petits mots d’amour, c’est la passion de Morgane Ortin. L’ancienne directrice éditoriale dans une maison d’édition en a même fait son métier. Elle vient de publier un livre intitulé Amours Solitaires.

Pour elle, les jeunes d’aujourd’hui ne sont pas moins romantiques que leurs aînés. Bien au contraire. « La lettre d’amour n’a pas disparu avec les technologies, elle a juste évolué. »

En février 2017, la petite brune a 26 ans et elle vient de tomber amoureuse. Son Roméo (oui, c’est son vrai nom), lui fait des déclarations par message qu’elle juge « magnifiques ». Morgane trouve ces textos tellement beaux, qu’elle n’a désormais qu’une obsession : les conserver. Elle pense d’abord au cloud mais a peur d’une fausse manipulation. Alors elle décide de les publier sur un compte Instagram qu’elle crée anonymement. C’est ainsi qu’ Amours Solitaires voit le jour.

Un an et demi plus tard, son compte Instagram compte plus de 250.000 abonnés. Désormais, ce n’est plus ses messages mais ceux des internautes qui sont publiés. « Je reçois entre 300 et 400 messages par jour d’anonymes. » Morgane Ortin a donc décidé de rassembler ses préférés pour en faire un livre. Son prochain projet ? Aller dans les écoles pour apprendre aux jeunes à écrire tout en exprimant ce qu’ils ressentent. « Je veux qu’ils se sentent libres dès le plus jeune âge et qu’ils enlèvent cette carapace de pudeur que la société va leur donner au fur et à mesure qu’ils grandissent. »