Blocage du 17 novembre: Une contre manifestation de cyclistes en Bretagne

MANIFESTATION Une association de cyclistes veut faire entendre « un autre son de cloche »…

C.A. avec AFP

— 

Illustration d'une manifestation de cyclistes, ici au Mans en 2018.
Illustration d'une manifestation de cyclistes, ici au Mans en 2018. — Gile Michel / SIPA

Ils organisent un contre-rassemblement. Bien décidés à faire « entendre un autre son de cloche », des cyclistes de Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor) organisent samedi 17 novembre une manifestation en marge du rassemblement des « gilets jaunes » prévu dans toute la France contre la hausse du prix du carburant.

Baptisée Vélo-Utile, cette association d’usagers se regroupe derrière le slogan « essence trop chère ? Changez de pompe ! ». En lançant, c’est appel à manifester, le collectif espère « montrer qu’il n’y a pas que la voiture » et prouver « que le vélo une alternative crédible et sous-utilisée ». « Les vrais gilets jaunes, c’est pas eux, c’est nous ! », explique Clément Janot, un des responsables de Vélo-Utile. « Le gilet jaune, on ne le met pas juste une semaine par an pour dire qu’on n’est pas content. »

D’autres actions prévues en France

L’association, qui revendique 500 adhérents, appelle à une déambulation cycliste samedi après-midi dans les rues de Saint-Brieuc, « seul, en famille ou entre amis ». Au même moment, un groupe Facebook de « gilets jaunes » baptisé « Le pouvoir du peuple 22 », appelle à une opération escargot sur la RN12 (axe Rennes-Brest) et au blocage d’une zone commerciale en périphérie de Saint-Brieuc.

Des manifestations similaires, à l’appel d’associations de cyclistes, sont prévues samedi 17 novembre à Lons-le-Saunier (Jura), Tours et Nantes.