C'est l'heure du BIM: Les «cars Macron» c'est fini?, les tweets de Trump agacent et la situation s’apaise à Gaza

ACTUALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu'il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d'information matinal (BIM)...

M.C.
— 
Un car Ouibus à Bordeaux.
Un car Ouibus à Bordeaux. — M.Bosredon/20Minutes

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap' pour vous aider à y voir plus clair.

Rachat de Ouibus par Blablacar: Et maintenant, quel avenir pour les «cars Macron» en France?

Dans quelques mois, c’en sera fini des autocars « Ouibus » bleu et rose qui sillonnaient la France depuis des années. Lundi soir, le mastodonte du covoiturage Blablacar a annoncé qu’il mettait la main sur cette filiale de la SNCF. En réalité, Blablacar ne rachète aucun véhicule, la plateforme de covoiturage va surtout récupérer l’expertise de Ouibus dans sa gestion du réseau et sa politique de prix. Qu’est-ce que ce rachat va changer pour les 7,1 millions de voyageurs (chiffres de 2017) qui empruntent les fameux « cars Macron » ? Nicolas Raffin vous explique tout par ici.

Les tweets de Trump contre Macron font réagir des deux côtés de l’Atlantique

La violente attaque électronique n’a laissé personne indifférent. A peine rentré de Paris, Donald Trump s’est vivement attaqué mardi à la France et à Emmanuel Macron, raillant pêle-mêle la « très faible cote de popularité » du président et l’occupation du pays par l’Allemagne pendant la Seconde Guerre mondiale. Si l’Elysée s’est contentée d’une réaction très mesurée, les oiseaux bleus du président américain ont fait gazouiller sur les deux rives de l’Atlantique.

Gaza : Le Hamas annonce un cessez-le-feu avec Israël après une grave confrontation

L’annonce intervient après la plus sévère confrontation entre les deux camps depuis la guerre de 2014. Le mouvement islamiste Hamas et les groupes armés palestiniens ont annoncé mardi un cessez-le-feu avec Israël conclu indirectement sur intercession égyptienne. De son côté, le Conseil de sécurité de l’ONU s’est réuni à huis clos pour discuter de la situation à Gaza, mais aucun accord n’a été trouvé quant aux moyens de régler la situation, ont indiqué des diplomates. « Les efforts de l’Egypte ont permis d’aboutir à un cessez-le-feu (…) et la résistance le respectera aussi longtemps que l’ennemi sioniste le respectera », ont annoncé les groupes palestiniens dans un communiqué conjoint.