Attention à cette vidéo des «pompiers de Paris en colère»... tournée à Lyon

FAKE OFF Une vidéo Facebook virale censée montrer les pompiers de Paris en train de manifester a en réalité été tournée à Lyon...

Alexis Orsini

— 

La vidéo détournée de son contexte.
La vidéo détournée de son contexte. — capture d'écran
  • Sur Facebook, une vidéo à succès prétend montrer «les pompiers de Paris en colère» le 7 novembre 2018.
  • On y voit des pompiers manifester devant un bâtiment.
  • Or, les pompiers de Paris, en tant que militaires, n'ont pas le droit de manifester... et la séquence est détournée, puisqu'elle a été filmée lors d'une (vraie) grève de pompiers, à Lyon.

682.000 vues, plus de 21.000 partages… Sur Facebook, une vidéo qui prétend montrer « les pompiers de Paris en colère » le 7 novembre 2018, rencontre un succès important depuis sa mise en ligne à la même date.

La séquence d’un peu plus de 6 minutes montre, aux côtés de banderoles de revendication, des pompiers battre le rythme, chanter la Marseillaise ou encore, pour certains, mettre le feu à leur uniforme.

Si les images sont authentiques, elles n’ont pas été filmées à Paris le 7 novembre… puisqu’elles sont tirées d’une manifestation de membres du Service Départemental-Métropolitain d'Incendie et de Secours (SDMIS) de Lyon.

FAKE OFF

Contactés par 20 Minutes, les sapeurs-pompiers de Paris confirment qu’un tel cas de figure est par nature impossible. « Que ce soit avant ou après le 7 novembre, il ne peut pas s’agir [des sapeurs-pompiers de Paris] puisqu’en tant que militaires nous n’avons pas le droit de manifester »... contrairement aux sapeurs-pompiers professionnels, fonctionnaires des collectivités territoriales, qui officient partout en France – à l'exception de Paris et de Marseille.

En l’occurrence – comme on peut le remarquer à la fin de la séquence, grâce à l’inscription « Rhône » visible sur plusieurs uniformes –, la vidéo a été tournée à Lyon, devant le siège de la Métropole. Elle a d’abord été filmée et diffusée en direct, juste après 16 heures, lundi 5 novembre, sur la page du collectif « Synergie positive et participative ».

« Les pompiers professionnels et PATS du Service Départemental de la Métropole d'incendie et de Secours de Lyon ONT UN GENOU À TERRE. Nos effectifs diminuent , nos interventions augmentent, notre paye stagne (1.600€ primes, nuits et jours fériés compris en début de carrière/ 2.300 en fin de carrière) » dénonçait ainsi le collectif lors de ce jour de grève, soutenu notamment par le syndicat SUD SDIS 69.

La manifestation, qui a mobilisé plus de 400 pompiers dans les rues de Lyon, avait notamment été couverte par France 3 Rhône-Alpes. Mais, comme souvent avec ce genre de reprise, la vidéo d’origine a finalement été moins visionnée que son détournement : une semaine après l’évènement, la séquence de « Synergie positive et participative » cumulait « seulement » 6.192 partages et 258.000 vues.

>> Vous souhaitez que l’équipe de la rubrique Fake off vérifie une info ? Envoyez un mail à l’adresse fakeoff@20minutes.fr.

20 Minutes est partenaire de Facebook pour lutter contre la  désinformation. Grâce à ce dispositif, les utilisateurs du réseau social peuvent signaler une information qui leur paraît fausse.