11-Novembre: Une spectatrice centenaire confond Angela Merkel avec Brigitte Macron

MEPRISE Emmanuel Macron et Angela Merkel étaient très attendus dimanche dans l'Oise pour commémorer le centenaire de l'armistice du 11-Novembre 1918...

L.Br.

— 

Emmanuel Macron et Angela Merkel, le 11 novembre 20178 à Rethondes dans l'Oise.
Emmanuel Macron et Angela Merkel, le 11 novembre 20178 à Rethondes dans l'Oise. — Philippe Wojazer/AP/SIPA

Emmanuel Macron et Angela Merkel se sont rendus dimanche à Rethondes dans l’Oise, ville où a été signé l’armistice. Après l’inauguration d’une plaque cent ans après la fin de la Première Guerre mondiale, les deux dirigeants sont allés à la rencontre des spectateurs. Parmi eux se trouvait une dame âgée de 101 ans, très impressionnée par la venue du président.

« Monsieur Macron ! Ce n’est pas possible. Une petite bonne femme comme moi serrer la main du président de la République, c’est fantastique », a lancé la spectatrice centenaire à Emmanuel Macron dans une séquence relayée par la RTBF et reprise par Franceinfo. La femme, très émue, s’est ensuite tournée vers Angela Merkel, avant de lui demander : « Vous êtes Madame Macron ? ».

« Je suis chancelière, Allemagne »

Tant bien que mal, la chancelière allemande, comprenant la méprise, a essayé de se présenter en français : « Je suis chancelière, Allemagne ». Une femme accompagnant les deux chefs d’Etat est venue à sa rescousse, se chargeant d’expliquer qui était Angela Merkel.

La séquence s’est conclue par une photo d’Emmanuel Macron et Angela Merkel avec la spectatrice. « Je n’ai pas le droit de pleurer », a-t-elle dit, émue, lors de leur départ.