Ariège: Il avait empêché la pose de compteurs Linky, la justice le condamne

SOCIETE Un Ariégeois anti-Linky a été condamné à verser près de 2.800 euros à Enedis…

N.S.

— 

Un Ariégeois, opposant au compteur Linky, a été condamné à verser des dommages et intérêts à Enedis. Illustration.
Un Ariégeois, opposant au compteur Linky, a été condamné à verser des dommages et intérêts à Enedis. Illustration. — XAVIER VILA/SIPA

Gérard Yon réfléchit à un éventuel recours. Cet Ariégeois a été condamné vendredi par le tribunal d’instance civil de Foix à verser 2.783,40 euros à Enedis pour avoir empêché la pose de compteurs Linky à Lavelanet.

« C’est une tentative d’intimidation, je sers d’alibi », a déclaré le cofondateur de l’association « Touche pas à mon compteur 09 » au micro de France Bleu Occitanie.

L’affaire remonte à avril 2017. Gérard Yon avait posé des plaques d’aciers sur les compteurs de quatre maisons, en accord avec les propriétaires, a-t-il répété au tribunal. L’objectif : empêcher l’installation de Linky, le compteur électrique « communiquant » développé par Enedis.

Le gestionnaire du réseau français de distribution d’électricité a attaqué le retraité pour être dédommagé de ce que l’entreprise considère comme des dégradations. « Ils ont voulu faire un cas pour faire peur aux gens », juge Gérard Yon.