Toulouse: Le chien d'assistance d'un jeune handicapé est refusé par Primark, la mairie écrit à l'enseigne

ACCESSIBILITE Samedi dernier, Kevin, un jeune handicapé moteur, s’est vu refuser l’entrée du magasin pour son chien d’assistance. La mairie a écrit à l’enseigne qui s’est excusée…

Beatrice Colin

— 

Les palissades devant le futur magasin Primark de Toulouse, tout près de la place du Capitole.
Les palissades devant le futur magasin Primark de Toulouse, tout près de la place du Capitole. — H. Menal - 20 Minutes
  • Le chien d’assistance de Kevin F., handicapé moteur, n’a pas pu entrer au sein du magasin Primark de Toulouse samedi dernier, leur entrée lui étant refusée.
  • Kevin, qui a dénoncé les faits sur les réseaux sociaux, a reçu le soutien de l’adjoint à l’accessibilité qui a écrit un courrier à la direction du magasin.
  • Primark s’est excusé et a indiqué former ses personnels pour que cette situation ne se reproduise plus.

Il y a une semaine, Kevin, un jeune homme en fauteuil roulant, veut se rendre au sein du tout nouveau Primark de Toulouse. A ses côtés, Jembé, son chien d’assistance, avec qui il se déplace partout.

Mais une fois passés le sas d’entrée, un agent de sécurité lui indique que les animaux sont interdits dans le magasin. Kevin connaît ses droits et ne se laisse pas démonter indiquant qu’il ne bougerait pas.

Une situation qu’il a dénoncée sur les réseaux sociaux et à laquelle il a déjà été confronté dans d’autres magasins de la Ville rose. « Il faut que les enseignes prennent leur responsabilité, forment leurs agents, on en a marre de devoir toujours se justifier », a-t-il taclé dans un coup de gueule vidéo sur sa page Facebook.

Interpellé directement par le jeune homme, Primark s’est excusé auprès de Kevin.

L’adjoint au maire écrit à la direction du magasin

« Nous prenons le sujet de l’accessibilité des personnes en situation de handicap très au sérieux. Les chiens d’assistance sont autorisés dans tous nos magasins », a indiqué la direction de l’enseigne.

Dans son combat pour faire respecter la loi, Kevin a reçu le soutien de la ville de Toulouse. Christophe Alves, adjoint au maire en charge des questions d’accessibilité, s’est fendu d’un courrier envoyé au directeur du magasin de la chaîne irlandaise.

Il y rappelle que depuis 1987, « la loi a officialisé le droit d’accès des chiens guides dans les transports, les lieux ouverts au public ».

« J’ai été agacé et surpris. J’ai envoyé ce courrier pour rappeler et faire de la pédagogie. Je n’incrimine pas l’agent, c’est à la direction de donner l’information. Cela m’interpelle et me fait réfléchir à une action de sensibilisation des différentes enseignes car ce n’est pas la première fois que cela arrive », déplore l’élu.

De son côté, Primark assure qu’une « formation supplémentaire a été fournie à nos employés et à nos équipes de sécurité afin d’éviter que cela ne se reproduise ».

Kevin a de son côté décidé d’envoyer un courrier à la secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées, Sophie Cluzel.