VIDEO. Hausse du carburant: Un syndicat de policiers appelle à soutenir le «mouvement des gilets jaunes»

POUVOIR D'ACHAT Le syndicat de policiers appelle les forces de l’ordre à une « journée sans contravention » le 17 novembre…

20 Minutes avec AFP

— 

Un gilet jaune, signe de ralliement des manifestants du 17 novembre partout en France.
Un gilet jaune, signe de ralliement des manifestants du 17 novembre partout en France. — ALLILI MOURAD/SIPA

Un syndicat de police a lancé un appel à la grève le 17 novembre auprès de ses adhérents, afin de soutenir le mouvement de citoyens qui protestent contre la hausse du prix du carburant, révèle Le Parisien.

Le syndicat Unité SGP Police FO lance une journée sans contravention le 17 novembre, date à laquelle les « gilets jaunes » appellent à bloquer le pays. Une marque de solidarité avec ce mouvement citoyen, qui concerne aussi les policiers dans leur vie quotidienne. « Derrière les uniformes, il y a des hommes et des femmes, des citoyens qui eux-mêmes subissent de plein fouet cette hausse, et constatent au final une baisse du pouvoir d’achat », explique au Parisien Daniel Chomette, secrétaire général délégué du syndicat.

La Police nationale n’a pas appelé à manifester

Cette nouvelle intervient alors qu’une « infox » (« fake news ») avait circulé fin octobre, assurant que la Police nationale avait lancé un appel à manifester. Le post était en fait un photomontage, avait confirmé un représentant du ministère de l’Intérieur auprès de 20 Minutes. Le Parisien rappelle que seule l’UPNI, une fédération d’associations de policiers qui compte environ 6000 adhérents, avait appelé à protester en distribuant des tracts et en posant des gilets jaunes sur leurs tableaux de bord.

Ce mouvement dit des « gilets jaunes », en référence aux chasubles fluorescentes portées par les automobilistes en cas d’accident, devrait se traduire par des blocages de routes et d’autoroutes dans toute la France. Selon le site blocage17novembre.com, 400 rassemblements sont déjà prévus.