Occitanie: Des similitudes après l'incendie de deux lieux accueillant des migrants dans l'Ariège et le Gers

VANDALISME Il y aurait des similitudes dans les incendies criminels qui ont touché deux lieux accueillant des migrants, dans l’Ariège et le Gers, à deux nuits d’écart…

H.M.

— 

Un camion de pompiers. (Illustration)
Un camion de pompiers. (Illustration) — Beatrice Colin

Dans la nuit de lundi à mardi, le local de l’association France Terre d'Asile situé à l’Isle-Jourdain, dans le Gers, a été touché par un incendie. Trois habitants des appartements situés au-dessus ont dû fuir les flammes. Et, selon France Bleu Occitanie, le caractère criminel du sinistre causé à cette association œuvrant pour les migrants fait peu de doutes pour le parquet d’Auch : deux, voire trois foyers de départ de feu ont été identifiés et des traces d’hydrocarbure ont été relevées.

Il s’agit, toujours d’après France Bleu, du même mode opératoire que celui utilisé dans la nuit de samedi à dimanche à Foix pour mettre le feu à un foyer accueillant des étudiants et jeunes migrants. Deux occupants, sur les onze présents, ont été blessés en sautant par la fenêtre.

Les enquêteurs se demandent sérieusement si ces deux sinistres ont été déclenchés par le même groupe.