C'est l'heure du BIM: Les ambulanciers bloquent le périph' parisien, Macron et les «gilets jaunes», et Trump surjoue la peur

ACTUALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu'il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d'information matinal (BIM)...

M.C.

— 

Illustration d'une ambulance de secours du Samu (15), ici à Rennes.
Illustration d'une ambulance de secours du Samu (15), ici à Rennes. — C. Allain / 20 Minutes

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap' pour vous aider à y voir plus clair.

Prix des carburants : Pourquoi le mouvement des « gilets jaunes » pourrait nuire à Emmanuel Macron

Les « gilets jaunes » seront-ils les « bonnets rouges » d’Emmanuel Macron ? Depuis quelques semaines, la colère monte chez certains automobilistes, qui dénoncent la hausse du prix des carburants. Le chef de l’Etat ne devrait d’ailleurs pas échapper aux interpellations sur le pouvoir d’achat lors de son « itinérance mémorielle » cette semaine.

Sécurité sociale : Des centaines d’ambulances mobilisées contre une réforme du financement

Plusieurs centaines d’ambulances ont manifesté lundi, notamment sur le périphérique parisien, pour protester contre une réforme du financement des transports sanitaires menaçant selon eux les petites et moyennes entreprises. Au plus fort de l’opération escargot parisienne, 700 véhicules ont été recensés par la préfecture de police et l’opération se poursuivait mardi matin.

« Midterms » américaines : La peur, une stratégie (encore) gagnante pour Donald Trump ?

On ne change pas une méthode qui gagne. Avant les « midterms » de ce mardi, Donald Trump a jeté toutes ses forces dans la bataille, participant à plus de trente meetings électoraux en deux mois, dont quatre rien que ce week-end. A chaque fois, le même message : l’économie est au beau fixe, mais tout pourrait s’écrouler si les démocrates remportent les législatives et reprennent le contrôle de la Chambre. Et avec la caravane de migrants honduriens en route vers la frontière, le président américain a trouvé « l’épouvantail » idéal, a estimé ce samedi Barack Obama depuis la Géorgie.