Sivens: Un hommage à Rémi Fraisse quatre après sa mort sur le site

SOCIETE Un hommage à Rémi Fraisse a eu lieu à Sivens ce dimanche, quatre ans après la mort du militant écologiste sur le site…

20 Minutes avec AFP

— 

Sur le site du projet de barrage de Sivens, un hommage à Rémi Fraisse. Archives.
Sur le site du projet de barrage de Sivens, un hommage à Rémi Fraisse. Archives. — F. Scheiber / SIPA

Ils se sont rassemblés à une centaine de mètres de l’endroit où Rémi Fraisse est mort, tué par une grenade lancée par un gendarme. Quatre ans après le drame, 200 personnes ont, selon les organisateurs, participé à un hommage au jeune militant écologiste de 21 ans sur le site de Sivens. Les gendarmes ont compté une centaine de personnes.

Parallèlement, une rave party sans rapport avec l’hommage, a réuni quelque 350 personnes sur le site ce week-end, sur le site de la Métairie longtemps occupé par les zadistes opposés au barrage.

Pas de responsable

Dans l’enquête sur la mort de Rémi Fraisse, la justice a rendu un non-lieu début janvier 2018 en faveur du gendarme qui a lancé la grenade. Mais les proches de la victime continuent à se battre. Les avocats de son père viennent de déposer une Question prioritaire de constitutionnalité (QPC) auprès du Conseil constitutionnel pour lui demander si un gendarme en mission de maintien de l’ordre doit dépendre d’une justice militaire.

Le projet de barrage de Sivens a été abandonné par l’Etat fin 2015 au profit d’un projet plus réduit, toujours en discussion.