Sécurité routière: Découvrez les clips de prévention réalisés par des étudiants lyonnais

PREVENTION Les étudiants lyonnais de plusieurs écoles de communication ont été invités par la préfecture à réaliser la nouvelle campagne de prévention routière d’Auvergne Rhône-Alpes…

Elisa Frisullo
— 
Capture d'écran d'une vidéo réalisée par des étudiants lyonnais dans le cadre de la dernière campagne de prévention routière d'Auvergne Rhône-Alpes.
Capture d'écran d'une vidéo réalisée par des étudiants lyonnais dans le cadre de la dernière campagne de prévention routière d'Auvergne Rhône-Alpes. — préfecture du Rhône
  • La nouvelle campagne de prévention routière en Auvergne Rhône-Alpes, diffusée actuellement sur le net et les réseaux sociaux, a été réalisée par des étudiants en communication.
  • Des vidéos chocs destinées à sensibiliser les jeunes notamment aux dangers de la drogue, de l’alcool et du téléphone au volant.

Elle est jeune, belle, pétillante. Elle enchaîne les soirées chez les copains, à rire, boire, à fumer, à profiter de la vie qui s’offre à elle. Mais ce jour-là, son imprudence l’a conduit à prendre le volant, insouciante. C’est la dernière fois que son petit ami l’a vue. Cette histoire tragique fait partie des multiples scénarios imaginés par des étudiants

dans le cadre de la nouvelle campagne de prévention routière menée par la préfecture d’Auvergne Rhône-Alpes.

Pour la première, les services de l’Etat ont décidé de faire appel à des étudiants en communication, scolarisés à l’Iscom, l’Iscpa, E-Artsup ou encore à l’Iseg pour réaliser des vidéos de sensibilisation aux dangers de la route. « Qui mieux que de jeunes étudiants pour sensibiliser d’autres jeunes ? », ajoute la préfecture, qui a publié ces derniers jours sur Dailymotion, sur son compte Twitter et Facebook les clips et les affiches des étudiants.

Une victime sur trois est un jeune

Si d’un groupe à un autre, les étudiants ont varié les styles pour illustrer les drames qui se jouent chaque jour sur les routes de France, leurs messages restent sensiblement le même. « Les étudiants ont accepté de relever le défi proposé autour des trois grandes thématiques de la sécurité routière : le téléphone au volant, les risques liés à l’alcool et aux stupéfiants et les modes doux (piétons, vélos) », précise la préfecture.

Cette campagne à destination des jeunes n’a évidemment pas été imaginée par hasard. Les erreurs de conduites, les fautes de comportement ou l’inattention du conducteur restent de très loin les causes principales des accidents de la route.

Des accidents mortels ce week-end

En 2017, 410 personnes ont perdu la vie sur les routes en Auvergne Rhône-Alpes et 250 personnes sont décédées dans des accidents entre janvier et août 2018. « Une victime sur trois avait, en 2017, entre 15 et 34 ans. Cette tranche d’âge est donc malheureusement celle qui paye le plus lourd tribut à la route », observe la préfecture du Rhône.

Dans la nuit de samedi à dimanche, deux jeunes de 18 et 19 ans sont morts lors d’une sortie de route survenue vers 2 heures du matin sur une départementale à Moûtiers en Savoie. Un Drômois de 22 ans a également perdu la vie après avoir perdu le contrôle de son véhicule à l’aube dimanche sur l’A49, au niveau de Albenc en Isère.